Transpire-t-on plus quand on est enceinte ?

transpire t-on plus enceinte-neuf mois

Malheureusement oui, on transpire plus pendant la grossesse. C’est physiologique et vous aurez beau faire, vous ne pourrez pas contrer cet excès de transpiration si vous en êtes victime, car là encore, c’est la grande loterie : certaines femmes enceintes en sont miraculeusement dispensées et d’autres pas ! Vous faites partie des malchanceuses ? Bonne nouvelle, limiter sa transpiration est possible grâce à quelques règles d’hygiène et quelques astuces, à appliquer au quotidien.

Pourquoi  je transpire davantage pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, nos hormones s’affolent. Mais ce ne sont pas les seules à besogner plus que de raison ! A cause de la suractivité de la glande thyroïde et du léger surpoids, les glandes sudorales, responsables de la sudation travaillent plus intensément. D’où les bouffées de chaleur et autres sensations de moiteur qui vous accablent tous les jours. Les glandes en surrégime accroissent la sudation pour réguler la température corporelle qui augmente. La transpiration est à l’origine inodore. C’est son oxydation au contact de l’air et des bactéries de la peau qui produit cette odeur désagréable.

Mais à quoi ça sert de transpirer tant ?

Enceinte, la transpiration est un processus nécessaire car elle permet d’éliminer les toxines de l’organisme. Inutile donc de la stopper par des anti-transpirants qui bloquent totalement la sudation. Irritants, ces produits empêchent le mécanisme naturel de la transpiration mais ne suppriment pas les bouffées de chaleur ! Mieux vaut donc opter pour des règles de vie simples et efficaces, tout en prenant votre mal en patience pendant la grossesse ! Ceci étant, buvez au moins deux litres d’eau par jour pour compenser la perte hydrique due à l’excès de transpiration (jusqu’à trois litres par jour, parfois). Vous n’en transpirerez pas moins en vous abstenant de boire, mais vous créerez dans ce cas un déficit hydrique préjudiciable pour votre bébé et pour la santé de vos reins. Alors, ayez toujours une bouteille d’eau à portée de main…

Quels soins pour enrayer les inconvénients de la transpiration enceinte ?

Première règle qui va de soi : soyez intransigeante sur l’hygiène corporelle ! Un savon doux au Ph neutre est fortement recommandé car il n’irrite pas la peau. S’il fait très chaud, évitez les jets d’eau froide ou glacée qui provoquent par réaction une sudation au sortir de la douche. Une température tiède sera largement suffisante pour vous rafraîchir sans désagréments. Enfin, le déodorant se pose sur une peau propre et totalement sèche.


Pour en améliorer l’efficacité, ajoutez du talc au calendula sur les zones ou l’on transpire de manière excessive : pieds, mains, pubis, poitrine, aisselles. Enfin, consultez un médecin homéopathe : un traitement est possible pour diminuer un peu l’excès de transpiration et vous rendre la vie plus facile. En général, le traitement consiste en la prise de trois granules trois fois par jour de Pilocarpus 9 CH et de Sepia 9 CH à prendre seulement les jours où l’on transpire trop. Le traitement reste valable pour l’après-grossesse, si tout ne rentre pas dans l’ordre rapidement.

4 astuces à adopter pour lutter contre la transpiration pendant la grossesse

  • L’absence de poils freine le développement des bactéries, responsables des mauvaises odeurs, alors épilez-vous.
  • Privilégiez les vêtements de grossesse larges en matières naturelles : coton, lin… Préférez les superpositions légères à effeuiller gracieusement en cas de forte chaleur que les gros pulls.
  • Vers la fin de la grossesse, il est courant de se réveiller couverte de sueur. Alors laissez la fenêtre entrouverte et posez une serviette éponge sur votre oreiller pour plus de confort.
  • Dormez légèrement couverte plutôt que nue : les tissus en coton ou en lin absorberont la transpiration. Nue, vous risqueriez de « coller » encore plus. Désagréable pour vous… Comme pour votre compagnon !
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire