Enceinte : les 5 phrases qui vous font bondir !

Lorsque l’on est enceinte et que la nouvelle se répand dans l’entourage, tout le monde a tout à coup quelque chose à dire. Et si les remarques sont souvent bienveillantes, certaines personnes feraient mieux de se taire ! Morceaux choisis.

 Bon courage pour l’accouchement, moi j’ai souffert ! »

Surprise : accoucher fait mal ! Voilà une information qu’on n’aurait jamais pu soupçonner. Entre les hormones qui vous font pleurer pour un rien et les appréhensions somme toute bien naturelles de la femme qui va mettre au monde son premier enfant, être enceinte génère suffisamment de stress pour qu’on n’en rajoute pas… N’oubliez pas non plus qu’aucune grossesse et qu’aucun accouchement ne se ressemblent et que ce qui est valable pour une femme ne l’est pas forcément pour vous. Au suivant !

« T’es sûre que ce sont pas des jumeaux ? »

Les premières semaines de la grossesse sont passées et votre ventre s’arrondit. Vous voilà ravie ! Mais à mesure que votre bébé prend de plus en plus en place, et se fait de plus en plus visible, les mauvaises langues débarquent et vous demandent si vous êtes bien sûre qu’il n’y en a qu’un. Alors oui, vous en êtes certaine car à 6 mois de grossesse il y a fort à parier pour que vous ayez fait au moins deux échographies. Ou alors serait-ce une façon peu subtile de vous dire de lever le pied sur le chocolat ?

« Une fille ? Non, moi je suis sûre que c’est un garçon »

La deuxième échographie est passée, vous l’attendiez depuis longtemps et vous êtes ravie d’annoncer que vous allez donner naissance à une petite fille. Pourtant, une petite voix dans le fond insiste pour vous dire que non, vraiment, elle est persuadée que c’est un garçon parce que votre façon de le porter est limpide comme de l’eau de roche. Inutile de vous acharner à expliquer le fonctionnement des examens médicaux, cela ne servirait à rien. Alors ne vous énervez pas, respirez, et passez à autre chose !


« C’était voulu ? »

Voilà une question bien indiscrète ! D’autant que la personne qui vous la pose serait bien ennuyée si vous lui répondiez que non, c’est un accident mais que vous avez attendu trop longtemps pour y remédier… Au stade où vous en êtes, la grossesse doit dans tous les cas être menée à terme et vous semblez d’ailleurs très heureuse de porter ce bébé. Quel intérêt alors, de savoir si cet enfant est un bébé planifié ou un bébé surprise ?

« Profite bien de tes nuits, ça va pas durer ! »

Comme pour l’accouchement, voilà une information qu’on n’aurait pas pu deviner seule. Comment ? Les jeunes parents sont fatigués et un nourrisson réclame beaucoup d’attention ? Surprenant, personne ne vous l’avait jamais dit… En tout cas, voilà qui vous donne une bonne excuse pour faire la sieste et laisser les corvées de vaisselle et de rangement à la compagnie sans culpabiliser. Histoire de faire des réserves de sommeil, peut-être ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire