Neufmois.fr » Ma Grossesse » Grossesse et contre-indications !

Grossesse et contre-indications !

La grossesse n’est pas une maladie mais il ne faut pas pour autant se croire tout permis ! Il est important de prendre quelques prĂ©cautions pour votre bien-ĂȘtre et celui de votre pitchoun !

Alcool et tabac interdits pour les femmes enceintes

Alcool et tabac ne font pas bon ménage durant la grossesse. L’abus d’alcool surtout en début de grossesse est la cause de malformations cérébrales très graves. Il est fortement conseillé de s’abstenir pendant ces 9 mois. La cigarette quant à elle provoque un retard de croissance intra-utérine. Si vous avez du mal à arrêter, parlez-en à votre médecin qui pourra vous prescrire des substituts nicotiniques.

Pas d’automédication pendant la grossesse

Certains médicaments sont nuisibles au fœtus. Ils traversent la barrière placentaire et peuvent avoir des effets irréversibles sur le développement de votre bout d’chou. Avant d’avaler le moindre sirop contre la toux ou autre, demandez un avis médical. Repoussez tout ce qui n’est pas urgent : vaccins, radiographies, anesthésies même locales… Il est primordial de prévenir tout professionnel de santé de votre état et de ne prendre que ce qui vous a été prescrit. Mangez de façon équilibrée et bougez. Vous éviterez ainsi bien des désagréments !

~break~Et les compléments alimentaires ?

Pour palier certaines carences pendant une grossesse ou pour compléter certains besoins spécifiques de la femme enceinte, votre médecin peut vous prescrire du calcium, du fer et diverses vitamines et oligo-éléments. Ils ont pour but de vous garder en forme et d’assurer le bon développement de votre tout petit. En aucun cas vous ne devez les prendre de votre propre initiative. Certaines substances sont excellentes à des doses infimes et dangereuses au-delà !

A éviter autant que possible :

– Pas plus de 600 microgrammes de vitamine A (ou rétinol) par jour.
– Les traitements contre l’acné
– Les antidépresseurs
– Les anticancéreux
– Les produits androgéniques (à base d’hormones masculines comme les anabolisants)
– Les traitements contre la goutte
– Les anticoagulants
– Les anti-inflammatoires
– Les coupe-faim
– Les antibiotiques
– La codéine
– Les antipaludéens …
Demandez TOUJOURS l’avis de votre médecin

 

À lire absolument