Neufmois.fr » Ma Grossesse » Cigarette et grossesse : mauvaise recette !

Cigarette et grossesse : mauvaise recette !

ArrĂȘter de fumer pour faire un bĂ©bĂ© est une dĂ©cision judicieuse. La maternitĂ© vous donne une excellente raison pour en finir dĂ©finitivement avec la nicotine, pour votre bien, mais aussi pour le bĂ©bĂ© Ă  naĂźtre.

Les dangers du tabac pendant la grossesse

« Fumer pendant la grossesse nuit à la santé de votre enfant » : le message délivré sur le paquet est explicite ! Et pourtant, pas facile de s’arrêter de fumer malgré le risque. Mais de quel risque parle-t-on lorsque une femme enceinte décide de poursuivre sa consommation de cigarettes ? Fausses couches, accouchements prématurés, grossesse extra-utérines, placenta praevia (situé devant le col de l’utérus), retards de croissance du foetus : la liste des risques est longue et augmente dangereusement avec le nombre de cigarettes consommées. Seule bonne nouvelle, ces risques sont pour la plupart réversibles à condition bien sûr d’arrêter totalement de fumer.

La nicotine : pourquoi c’est toxique, enceinte ou pas !

La sensation de plaisir, le manque, l’excitation, c’est elle : la nicotine. Violent excitant du système neurovégétatif, la nicotine se fixe sur les récepteurs du cerveau et distille à chaque bouffée sa petite bulle de bonheur. Pendant le sevrage, l’anxiété, la déprime et les envies de grignotage sont assez courantes. Ces symptômes peuvent se rajouter à la longue liste des petits désagréments de la grossesse : nausées, acidité gastrique… Le tableau est loin d’être idéal, voilà pourquoi 30% des fumeuses n’ont pas de difficultés pour arrêter pendant leur grossesse.

~break~Quelle est votre dépendance au tabac ?

L’intoxication au tabac est aujourd’hui mesurée à partir d’un dosage des nombreuses composantes toxiques présentes dans la cigarette. Le monoxyde ce carbone (CO) peut-être quantifié lors d’une consultation chez le tabacologue. L’expiration dans un appareil spécifique permet de connaître le taux d’intoxication au monoxyde de carbone et aussi la façon dont la future maman tire sur la cigarette. Plus le tirage sur la cigarette est important, plus l’intoxication est importante. D’autres substances chimiques sont également mesurées comme la présence de cotinine dans les urines, le sang ou la salive.

Arrêter de fumer pour une grossesse

Les substituts nicotiniques comme les patchs, les gommes et les comprimés à faire fondre sous la langue sont désormais autorisés pendant la grossesse et librement vendus en pharmacie. Néanmoins une visite préalable chez un tabacologue est nécessaire.
L‘homéopathie peut être utilisée pour lutter directement sur l’humeur et les pulsions de grignotage. Enfin, rejoindre un groupe de paroles peut s’avérer utile pour les femmes enceintes qui recherchent un véritable soutien moral.

 

 

À lire absolument