Enceinte, pourquoi tu as si peur la première fois

Hello ! Moi c’est Sophie, auteure du blog Maman Pipelette et heureuse maman de deux petits garçons… mon plus grand Stitch a 30 mois et  le petit dernier c’est Tigrou, seulement 6 mois ! Je vous l’avoue, pour ma première grossesse j’ai eu peur… Ayant vécu plusieurs fausses couches à terme précoce, je me suis souvent demandé si j’allais enfin devenir maman. Et puis un beau jour est arrivé…

J’ai su que j’étais de nouveau enceinte. Je n’arrivais pas à y croire. J’avais peur de faire une autre fausse couche. Les doutes se sont alors invités dans ma tête. Pourrais-je réussir à aller au terme d’une grossesse ? Allais-je avoir le droit de connaître le bonheur d’être enfin maman ?

Mon suivi…

Tout le long de ma grossesse je fus très bien suivie par un gynécologue conseillé par ma cousine. Quelqu’un de peu bavard mais très rassurant ! Puis au fil des semaines, j’ai commencé à y croire. Je voyais mon ventre s’arrondir et faire de la place à ce petit bébé. J’ai alors réellement pris conscience de tout cela lors de l’échographie des 12 SA. J’ai pu vraiment découvrir mon bébé bouger dans mon ventre. Nous avons alors commencé à l’imaginer puis quelques semaines plus tard j’ai eu droit à son premier coup de pied ! C’était le 24 décembre 2010. J’étais allongée sur le canapé… un moment que je n’oublierais jamais !

Ma plus grosse frayeur…

Durant ma première grossesse, ma grosse frayeur s’est déroulée lorsque je suis allée  à la maternité à cause de pertes rougeâtres. Mon gynécologue n’était pas disponible. Il m’a donc envoyée dans son service où j’ai subi tout un tas d’examens. Tout allait finalement et heureusement bien. Mais je peux vous dire que ce moment a engendré un important stress. On m’a ensuite fait passer la deuxième échographie. J’ai alors découvert que nous allions avoir un petit garçon. Je fus surprise dans un premier temps parce que je m’attendais à avoir une fille ! Puis j’ai réalisé que j’allais avoir un petit garçon et là : vive les achats pour le bébé vu qu’on connaissait maintenant son sexe !

Lombalgies quand tu nous tiens…

Suite à des lombalgies très invalidantes, j’ai du m’arrêter très vite de travailler. J’ai donc écouté mon docteur puis j’ai fait très attention. Je ne pouvais pas sortir. Résultat, ça n’a pas été évident pendant plusieurs semaines…. Mais vive le net et la télé pour tenir compagnie ! Mais bon j’avais de très bons infirmiers : mes chats !

Je lisais beaucoup à voix haute…

Ça peut sembler bizarre pour certains mais je voulais que mon bébé, une fois dans mes bras, sache que c’était moi qui l’avait porté neuf mois et je voulais qu’il soit rassuré ! Ma grossesse s’est déroulée très vite par moments… d’autres beaucoup moins… surtout à la fin ! J’ai souffert d’une violente sciatique. Puis bébé est arrivé ! Et là tout s’est envolé ! Nous étions tout simplement heureux et nous avons goûté à ce nouveau bonheur à trois !

Voir Aussi

 

http://www.mamanpipelette.fr/


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire