Enceinte, consommez du poisson !

Riche en nutriments essentiels, le poisson fait partie d’une alimentation saine et variée particulièrement pendant la grossesse. Zoom sur cet aliment qui n’a pas forcément la côte auprès des futures mamans.

Faire le plein d’oméga 3

Pendant la grossesse il est recommandé de consommer du poisson afin de favoriser le développement cognitif et physique du bébé. Grâce aux acides gras et aux omégas 3 contenus dans cet aliment, l’enfant peut en effet développer de meilleures capacités motrices et mentales. Pendant la grossesse il est donc important de faire la part belle aux poissons à faible niveau de mercure. Saumon, hareng, maquereau, morue sont les bienvenus dans votre assiette.

Attention au poisson cru

Pendant la grossesse, faites l’impasse sur le poisson cru. Sushis, makis, sashimis, tartares et poissons crus marinés sont des aliments interdits pendant 9 mois. En consommant du poisson cru, il existe en effet des risques de contracter listériose, maladie causée par le développant d’une bactérie pouvant se révéler très grave pour le fœtus. Les poissons crus, en particulier s’ils ont été vidés tardivement peuvent abriter un autre et dangereux parasite alimentaire, l’anisakiase, responsable de l’anisakidose, la maladie du ver du hareng.


Comment choisir son poisson

Tous les poissons sont bons à manger. Mais lorsque vous êtes enceinte certains spécialistes recommandent de manger des poissons d’élevage plutôt que des gros poissons ou des poissons prédateurs trop riches en mercure.
Comment consommer le poisson
Pour éviter tout risque sanitaire il est recommandé de vider tout de suite son poisson si ça n’a pas été fait par le poissonnier et de le cuir à cœur, c’est-à-dire à plus de 55°C. Consommez-le le jour de l’achat ou dans les 48 heures qui suivent.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire