Glaire cervicale

La glaire cervicale, qu’est-ce que c’est ?

La glaire cervicale est une sécrétion produite par le col de l’utérus pendant la période qui précède l’ovulation. Elle devient plus abondante et moins visqueuse pendant la période fertile. Tantôt à l’apparence aqueuse, tantôt ressemblant à un blanc d’œuf, elle s’étend à jusqu’à 3 centimètres, prélevée entre deux doigts.

Pourquoi la glaire cervicale est-elle importante ?

En début de cycle, après les règles, la glaire est peu abondante, blanchâtre et épaisse. En dehors de la période fertile, son rôle est de protéger le col de l’utérus des bactéries, en le fermant « hermétiquement ». À quelques jours de l’ovulation, la glaire devient plus abondante car les mailles qui la composent s’élargissent dans le but de faciliter le passage des spermatozoïdes vers l’utérus et les trompes. En effet, la glaire cervicale permet la survie et l’ascension des spermatozoïdes dans la cavité utérine pour permettre une éventuelle fécondation. Son milieu est parfaitement adapté aux spermatozoïdes, car elle facilite leurs déplacements, en les protégeant contre les germes et en leur apportant les différents nutriments dont ils ont besoin.

Elle change en quantité et de texture au fil du cycle menstruel, c’est pourquoi son observation est utile lorsque vous essayez d’avoir un bébé.

En savoir plus sur la glaire cervicale durant votre grossesse

Ce n’est qu’à l’approche du terme que votre col travaille, commence à se modifier et que le bouchon muqueux formé par la glaire cervicale devient plus fluide. Certaines femmes ne se rendent pas du tout compte qu’elles perdent le bouchon muqueux. C’est sans danger car la perte du bouchon muqueux n’implique pas de provoquer l’accouchement rapidement.

Voir Aussi

Un peu de lecture sur la glaire cervicale

5 signes qui déterminent la période d’ovulation

Pertes blanches pendant la grossesse : faut-il s’inquiéter ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire