Diabète gestationnel

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

C’est une maladie qui se révèle durant la grossesse et qui se traduit par un taux de sucre élevé dans le sang. Elle survient généralement au sixième mois de grossesse. On distingue deux catégories de personnes touchées par le diabète gestationnel. Tout d’abord, les femmes qui ont un diabète méconnu qui va être révélé au cours de la grossesse, et les femmes qui développent un diabète seulement au cours de leur grossesse, qui disparaît par la suite. Dans la plupart des cas, le diabète disparaît effectivement après l’accouchement. Généralement, les symptômes du diabète sont une importante fatigue, une soif intense ou encore des urines abondantes.

En quoi le diabète gestationnel est-il important ?

Le glucose qui s’accumule dans le sang de la mère peut traverser le placenta et entraîner des problèmes pour le fœtus. Si la mère souffre de diabète gestationnel, les bébés peuvent souffrir de macrosomie, c’est-à-dire, d’avoir un poids inhabituel pour leur âge (plus de 4 kg) ou encore de souffrir d’hypoglycémie, ce qui signifie que le bébé n’a pas assez de sucre dans le sang. Ils peuvent également souffrir de détresse respiratoire. De plus, les enfants dont la mère a souffert de diabète gestationnel au cours de sa grossesse présentent un risque plus élevé d’être touché par un diabète de type 2. Les mères, elles, risquent plusieurs complications : hypertension, problèmes cardiovasculaires…

En savoir plus sur le diabète gestationnel

Pour contrôler le diabète gestationnel, il est important que les femmes atteintes par ce trouble fassent de l’exercice physique assez régulièrement, maintiennent un poids raisonnable, aient une alimentation équilibrée, consultent leur médecin régulièrement, et contrôlent bien évidemment leur taux de glycémie.

Un peu de lecture sur le diabète gestationnel

Et si on pouvait prédire le diabète gestationnel lors de la 20 ème semaine de grossesse ? 


Le diabète gestationnel pendant la grossesse, on en parle ? 

Dépister le diabète gestationnel: vraiment utile si tout va bien ?