Pour avoir un bébé, faites manger des noix au futur papa !

Selon une étude publiée dans une revue scientifique*, les noix pourraient améliorer la fertilité chez les hommes. Un régime à mener en couple car ces fruits oléagineux présentent aussi beaucoup d’intérêt chez la femme, avant, pendant et après la grossesse.

 

Fertilité Masculine : les noix sont dotées de nombreuses vertus…

On les dit bonnes pour la santé cardio-vasculaire car très riches en oméga-3, utiles aussi pour faire baisser le taux de lipides sanguins, riches en antioxydants notamment en manganèse. Entre autres vertus médicinales, tel l’apport en magnésium régulateur de l’humeur, de l’insomnie et même des crampes musculaires. Au chapitre des défauts, car il en faut bien quelques-uns pour faire bonne mesure, on pointe souvent du doigt leur richesse calorique et les risques d’allergie chez les personnes présentant un terrain favorable.
Et bien depuis peu, on sait que les noix pourraient permettre de booster la fertilité et de mettre en échec les effets délétères des perturbateurs endocriniens et de la pollution atmosphérique sur la fertilité masculine !

 

Fertilité masculine : un sperme plus concentré !

A Los Angeles, des chercheurs ont étudié les effets d’une consommation quotidienne de 70g de noix  sur une soixantaine d’hommes âgés de 21 à 35 ans. Parallèlement, un autre groupe témoin n’en consommait pas. Le sperme de ces hommes était étudié régulièrement.
Il en ressort qu’après 12 semaines de ce régime avec noix, la qualité du sperme était améliorée comparativement au second groupe auquel les noix étaient interdites. L’effet bénéfique est attribué à l’acide alpha linolénique (AAL), un oméga-3 que contiennent abondamment ces fruits oléagineux. On savait déjà, suite à des études précédentes, que les oméga-3 jouent un rôle important pour la maturation des spermatozoïdes et la préservation de l’intégrité de leur membrane cellulaire, et même sur leur quantité, grâce à la consommation d’huile de poisson.

Cette étude a pour intérêt de mettre l’accent sur l’importance de l’alimentation des futurs pères au moment de la conception.


Jusqu’ici, l’attention était surtout focalisée sur l’alimentation des futures mères, pour les apports en folates qui évitent les malformations du tube neural, et en oméga-3, pour la bonne croissance du cerveau du fœtus. Aujourd’hui on sait aussi que le régime alimentaire des futurs pères a un impact certain sur la conception !
* Biology of Reproduction

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire