Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus fertilitĂ© » Dons d’ovocytes et de spermatozoĂŻdes en France : zoom sur la nouvelle campagne de sensibilisation de l’Agence de la biomĂ©decine

Dons d’ovocytes et de spermatozoĂŻdes en France : zoom sur la nouvelle campagne de sensibilisation de l’Agence de la biomĂ©decine

L’Agence de la biomĂ©decine lance en ce mois de novembre une grande campagne d’informations et de sensibilisation au don de gamĂštes. En effet, le don est encore faible en France mĂȘme si on note une amĂ©lioration ces derniĂšres annĂ©es… Quelle est donc la situation du don de gamĂštes dans notre pays ? Comment peut-on faire un don ? Explications avec le Dr Françoise Merlet, mĂ©decin de la reproduction, en charge de l’Assistance MĂ©dicale Ă  la ProcrĂ©ation Ă  l’Agence de la biomĂ©decine.

Quelle est la situation actuelle du don de gamÚtes en France ?

La mobilisation pour le don de gamĂštes s’est confirmĂ©e en 2015 : 540 femmes ont donnĂ© des ovocytes (+ 8 % par rapport Ă  2014) et 255 hommes ont donnĂ© des spermatozoĂŻdes (+ 7 % par rapport Ă  2014). Pourtant cette gĂ©nĂ©rositĂ© n’est pas encore suffisante pour permettre aux centres d’AMP de prendre en charge l’intĂ©gralitĂ© des couples concernĂ©s par une infertilitĂ© mĂ©dicale nĂ©cessitant le recours Ă  un don de gamĂštes. DerriĂšre les 3500 couples qui s’inscrivent chaque annĂ©e pour bĂ©nĂ©ficier d’un don, ce sont des femmes et des hommes pour qui un don d’ovocytes ou de spermatozoĂŻdes reprĂ©sente l’espoir de pouvoir vivre une grossesse et donner naissance Ă  un enfant. L’Agence de la biomĂ©decine estime que pour rĂ©sorber les listes d’attente et atteindre l’équilibre, il faudrait au total chaque annĂ©e 1400 dons d’ovocytes et 300 dons de spermatozoĂŻdes dans notre pays, tout en diversifiant les origines gĂ©ographiques des donneurs.

Pourquoi y-a-t- il pénurie de gamÚtes ?

Aujourd’hui, on manque toujours de donneurs et de donneuses notamment parce que le public ne connaĂźt encore pas assez l’existence du don de gamĂštes et ses modalitĂ©s. Donner des ovocytes ou des spermatozoĂŻdes est le fruit d’une dĂ©cision personnelle, mĂ»rement rĂ©flĂ©chie. Il est donc nĂ©cessaire de poursuivre les efforts d’information et de pĂ©dagogie sur le sujet pour accompagner les Français et les Françaises dans leur rĂ©flexion et inciter les donneurs potentiels Ă  poursuivre leur dĂ©marche jusqu’au don. L’Agence de la biomĂ©decine, avec les centres d’assistance mĂ©dicale Ă  la procrĂ©ation, a donc lancĂ© une nouvelle campagne nationale d’informations et de recrutement qui durera jusqu’au 26 novembre.

Comment se décline la nouvelle campagne pour le don ?

Le don de gamĂštes est un sujet sur lequel l’Agence de la biomĂ©decine communique chaque annĂ©e depuis 2008 avec la mise en place de campagnes d’envergure nationale Ă  destination du grand public mais aussi  des actions spĂ©cifiques envers les professionnels de santĂ© pour faire connaĂźtre le don de gamĂštes auprĂšs de leurs patients. La nouvelle campagne 2017 poursuit ces objectifs d’informations et de recrutement avec la diffusion de 3 spots sur des radios nationales Ă  large audience, une sĂ©rie de 10 chroniques sur de nombreuses radios rĂ©gionales et locales, des banniĂšres animĂ©es sur Internet renvoyant vers un programme d’informations personnalisĂ© et la projection de 2 films d’animation en bandes-annonces au cinĂ©ma.

OĂč les donneurs potentiels peuvent-ils se renseigner pour faire un don de gamĂšte ?

Pour donner des ovocytes ou faire don de spermatozoĂŻdes, il y a deux conditions simples Ă  remplir : ĂȘtre ĂągĂ© de moins de 37 ans pour les femmes ou moins de 45 ans pour les hommes ; et ĂȘtre en bonne santĂ©. Pour en savoir plus ou localiser le centre de don le plus proche de chez soi, il suffit de consulter les sites de rĂ©fĂ©rence www.dondovocytes.fr et www.dondespermatozoides.fr . Un numĂ©ro vert est Ă©galement Ă  la disposition du grand public : 0800 541 541.

Comme tous les autres dons d’élĂ©ments du corps humain, le don de gamĂštes est gratuit, anonyme et librement consenti. L’activitĂ© de don est encadrĂ©e par une agence publique rattachĂ©e au ministĂšre de la santĂ©, l’Agence de la biomĂ©decine ; et est rĂ©alisĂ©e dans des services hospitaliers bĂ©nĂ©ficiant d’une autorisation spĂ©cifique.

À lire absolument