Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Quimper : un bĂ©bĂ© est nĂ© sur un rond-point bloquĂ© par les gilets jaunes

Quimper : un bébé est né sur un rond-point bloqué par les gilets jaunes

Julien, ambulancier de 33 ans, conduisait sa femme GaĂ«lle Ă  l’hĂŽpital de Quimper quand il a Ă©tĂ© contraint de s’arrĂȘter. Il manquait de temps pour rejoindre la maternitĂ©, situĂ©e Ă  trente minutes de chez eux. Les contractions Ă©taient devenues trop fortes et la jeune femme a dĂ» accoucher Ă  proximitĂ© du rond-point de Troyalac’h. Fait Ă©tonnant, ce rond-point Ă©tait partiellement bloquĂ© par les gilets jaunes depuis le dĂ©but du mouvement.

Manque de temps

Julien et GaĂ«lle sont partis de leur domicile de Concarneau mardi matin, alors que cette derniĂšre commençait Ă  ressentir des contractions. Direction l’hĂŽpital de Quimper, situĂ© Ă  trente minutes de chez eux. Mais en route, les contractions sont trop fortes et GaĂ«lle dit Ă  Julien que c’est trop tard, ils n’ont plus le temps, le bĂ©bĂ© arrive : « Les contractions Ă©taient de plus en plus fortes. Il a fallu garder son sang-froid sur la route. » a dĂ©clarĂ© le jeune papa encore Ă©mu au Parisien.

Julien poursuit son rĂ©cit et explique : « Le bĂ©bĂ© commençait dĂ©jĂ  Ă  sortir. Il Ă©tait 9 heures du matin, il y avait des ralentissements partout, et nous arrivions au niveau du rond-point de Troyalac’h, rond-point partiellement bloquĂ© par les Gilets jaunes depuis un moment, dĂ©jĂ « .

Accouchée par son papa

Le jeune papa avait appelĂ© les secours qui lui ont conseillĂ© de s’arrĂȘter. EngagĂ© sur la quatre voies, Julien a dĂ» prendre la premiĂšre sortie, oĂč se trouve le rond-point bloquĂ© par les Gilets jaunes. N’ayant pas d’autres choix et Ă©tant de toute façon ralenti, il s’est arrĂȘtĂ© sur le bas-cĂŽtĂ©, un peu avant le rond-point. Il a installĂ© sa femme comme il a pu sur le siĂšge avant pour pouvoir l’aider. Ambulancier de mĂ©tier, il raconte que la tĂȘte de leur petite fille Ă©tait dĂ©jĂ  sortie : « La tĂȘte Ă©tait lĂ . Je l’ai aidĂ©e Ă  sortir, mais le cordon ombilical Ă©tait enroulĂ© autour du cou. Instinctivement, je l’ai enlevĂ©, et j’ai posĂ© la petite sur le torse de sa mĂšre. Quelques tapes dans le dos, et soulagement ! Elle a pleurĂ© ! » Le SMUR est rapidement arrivĂ© sur les lieux, et la maman et son bĂ©bĂ© ont pu ĂȘtre finalement conduits Ă  l’hĂŽpital.

Des parrains surprenants

DĂ©sormais pris en charge par la maternitĂ©, les jeunes parents ont eu la surprise de recevoir la visite de plusieurs Gilets jaunes. Le jeune papa le raconte avec le sourire : « Le plus drĂŽle, c’est que dix reprĂ©sentants des gilets jaunes, qui ont eu vent de cette histoire, sont venus voir GaĂ«lle Ă  la maternitĂ© ! Avec plein de cadeaux pour notre petite Calie
 qui va trĂšs bien. » Un accouchement que les parents pourront raconter Ă  leur petite Calie avec Ă©motion !

À lire absolument