Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Plan autisme 2018-2022 : les bĂ©bĂ©s de 2018 auront accĂšs au dĂ©pistage et Ă  la prise en charge prĂ©coce

Plan autisme 2018-2022 : les bébés de 2018 auront accÚs au dépistage et à la prise en charge précoce

De nouvelles mesures pour la prise en charge de l’autisme viennent d’ĂȘtre dĂ©voilĂ©es ce vendredi 6 avril. Si l’accent est mis sur l’importance d’une prise en charge prĂ©coce, le plan prĂ©voit Ă©galement un dĂ©pistage plus efficace des adultes, un accĂšs Ă  la scolaritĂ© garanti et une augmentation de la formation et de l’information. Neuf Mois vous en dit plus et vous prĂ©cise les mesures en ce qui concerne le dĂ©pistage des bĂ©bĂ©s.

Qu’est ce que l’autisme et comment le dĂ©tecter ?

Les troubles du spectre de l’autisme regroupent des troubles de l’interaction sociale. Ils concernent prĂšs de 1% de la population soit Ă  peu prĂšs 700 000 personnes. L’HAS a publiĂ© rĂ©cemment des consignes pour la dĂ©tection prĂ©coce de l’autisme. Avant 18 mois il est difficile de reconnaĂźtre des signes avant-coureurs d’un trouble autistique car le comportement de bĂ©bĂ© varie en fonction de nombreux paramĂštres (alimentation, sommeil
) Cependant, tous les professionnels de la petite enfance et les parents doivent porter une attention particuliĂšre au dĂ©veloppement de la communication sociale de l’enfant. Une absence de babillage, une absence d’utilisation de mots Ă  18 mois et une absence d’utilisation d’associations de mots au-delĂ  de 24 mois doivent faire consulter.

Plan autisme 2018-2022 : les grandes lignes

Devant le manque d’efficacitĂ© des mesures de dĂ©tection et de prise en charge des troubles du spectre de l’autisme, le gouvernement Ă  dĂ©cidĂ© d’allouer plus de moyens pour « rattraper le retard » de la France en matiĂšre d’autisme. Le nouveau plan autisme succĂ©dera Ă  celui de 2013-2015 et sera financĂ© Ă  hauteur de 344 millions d’euros, (ce qui reprĂ©sente plus de 139 millions de plus que le prĂ©cĂ©dent plan) et comprendra 100 mesures concrĂštes. L’un des points stratĂ©giques dans la prise en charge de l’autisme est la pose d’un diagnostic prĂ©coce. Celui-ci doit se faire le plus rapidement possible pour pouvoir permettre de prendre en charge Ă  100% par l’assurance maladie les sĂ©ances avec diffĂ©rents thĂ©rapeutes. En effet, une prise en charge rapide peut permettre de rattraper des Ă©carts de dĂ©veloppement ou d’éviter l’aggravation du handicap Ă  soulignĂ© Matignon.

Bébés et enfants : un dépistage précoce et prise en charge précoce remboursée à 100%

A partir du 1er janvier 2019, un forfait intervention prĂ©coce sera mis en place. Ce forfait sera remboursĂ© Ă  100% par l’assurance maladie et permettra de dĂ©buter trĂšs rapidement des sĂ©ances thĂ©rapeutiques multi-disciplinaires. En effet, la prise en charge des troubles du spectre de l’autisme fait intervenir de nombreux professionnels de santĂ© comme des neuropsychologues, des psychomotriciens, des ergothĂ©rapeutes
 Pour les enfants nĂ©s cette annĂ©e, le gouvernement souhaite ainsi qu’ils puissent avoir accĂšs au dĂ©pistage prĂ©coce des 2019 et que cette gĂ©nĂ©ration d’enfants puissent ĂȘtre scolarisĂ©s en maternelle en 2021. Si ces mesures vont dans le bon sens, les associations rappellent qu’il reste encore beaucoup Ă  entreprendre.

À lire absolument

Laisser un commentaire