En train de lire
Plan autisme 2018-2022 : les bébés de 2018 auront accès au dépistage et à la prise en charge précoce

Plan autisme 2018-2022 : les bébés de 2018 auront accès au dépistage et à la prise en charge précoce

De nouvelles mesures pour la prise en charge de l’autisme viennent d’être dévoilées ce vendredi 6 avril. Si l’accent est mis sur l’importance d’une prise en charge précoce, le plan prévoit également un dépistage plus efficace des adultes, un accès à la scolarité garanti et une augmentation de la formation et de l’information. Neuf Mois vous en dit plus et vous précise les mesures en ce qui concerne le dépistage des bébés.

Qu’est ce que l’autisme et comment le détecter ?

Les troubles du spectre de l’autisme regroupent des troubles de l’interaction sociale. Ils concernent près de 1% de la population soit à peu près 700 000 personnes. L’HAS a publié récemment des consignes pour la détection précoce de l’autisme. Avant 18 mois il est difficile de reconnaître des signes avant-coureurs d’un trouble autistique car le comportement de bébé varie en fonction de nombreux paramètres (alimentation, sommeil…) Cependant, tous les professionnels de la petite enfance et les parents doivent porter une attention particulière au développement de la communication sociale de l’enfant. Une absence de babillage, une absence d’utilisation de mots à 18 mois et une absence d’utilisation d’associations de mots au-delà de 24 mois doivent faire consulter.

Plan autisme 2018-2022 : les grandes lignes

Devant le manque d’efficacité des mesures de détection et de prise en charge des troubles du spectre de l’autisme, le gouvernement à décidé d’allouer plus de moyens pour « rattraper le retard » de la France en matière d’autisme. Le nouveau plan autisme succédera à celui de 2013-2015 et sera financé à hauteur de 344 millions d’euros, (ce qui représente plus de 139 millions de plus que le précédent plan) et comprendra 100 mesures concrètes. L’un des points stratégiques dans la prise en charge de l’autisme est la pose d’un diagnostic précoce. Celui-ci doit se faire le plus rapidement possible pour pouvoir permettre de prendre en charge à 100% par l’assurance maladie les séances avec différents thérapeutes. En effet, une prise en charge rapide peut permettre de rattraper des écarts de développement ou d’éviter l’aggravation du handicap à souligné Matignon.

Voir Aussi

Bébés et enfants : un dépistage précoce et prise en charge précoce remboursée à 100%

A partir du 1er janvier 2019, un forfait intervention précoce sera mis en place. Ce forfait sera remboursé à 100% par l’assurance maladie et permettra de débuter très rapidement des séances thérapeutiques multi-disciplinaires. En effet, la prise en charge des troubles du spectre de l’autisme fait intervenir de nombreux professionnels de santé comme des neuropsychologues, des psychomotriciens, des ergothérapeutes… Pour les enfants nés cette année, le gouvernement souhaite ainsi qu’ils puissent avoir accès au dépistage précoce des 2019 et que cette génération d’enfants puissent être scolarisés en maternelle en 2021. Si ces mesures vont dans le bon sens, les associations rappellent qu’il reste encore beaucoup à entreprendre.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire