Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Peut-on installer un nourrisson seul à l’arrière de la voiture ?

Il serait dangereux de laisser son nouveau-né dormir dans son siège-auto pendant une trop longue période. C’est ce que rappelle une nouvelle étude des chercheurs de l’Université de Bristol, réalisé pour l’organisme de prévention des morts inattendues du nourrisson, The Lullaby Trust. On savait déjà qu’il fallait bien installer bébé en voiture, en choisissant le bon siège auto en vérifiant sa note aux crash tests (eh non, homologué ne veut pas dire sécurité) et en le fixant correctement, en attachant bien le harnais autour de bébé, sans manteau même en hiver (optez pour une chancelière avec ouverture pour passage du harnais) et qu’il ne fallait surtout pas le laisser seul en voiture. Mais l’étude révèle qu’il ne faut pas non plus le laisser trop longtemps dans la position assise, surtout s’il s’endort pendant le trajet.

Les dangers pour un nouveau-né s’il dort dans son siège auto

Le Docteur Peter Fleming, qui a dirigé l’étude, révèle qu’un nouveau-né qui reste trop longtemps dans la position assise du siège auto a plus de risques d’avoir des problèmes respiratoires, en oubliant de respirer par exemple.

L’autre risque est qu’avec les vibrations de la voiture, la tête du bébé parte en avant et donc bloque ses voies respiratoires. Si le siège auto est mal incliné, l’effort pour relever sa tête sera trop important pour votre bout de chou qui mourra étouffé. Eh non, ce n’est pas une histoire pour faire peur : chaque année, en France, quelques parents retrouvent hélas leur bébé tout bleu dans son siège auto. C’est certes rare, mais ça arrive.

Le risque est encore plus grand pour les nourrissons prématurés, puisque la taille du siège auto n’est pas adaptée en général à ces bébés (sauf ajout de réducteur pour nourrisson prématuré, un accessoire qui existe dans le catalogue d’une marque allemande).


Un adulte à l’arrière avec bébé

Pour éviter ce genre de problème, il faut bien sûr essayer de ne faire que de courts trajets avec bébé. Et quand cela est possible, par exemple s’il y a deux adultes en voiture, toujours installer le passager à l’arrière aux côtés de bébé pour vérifier qu’il respire bien même quand il dort, et le réveiller en cas de problème. Le Dr Peter Fleming a tenu à rappeler « qu’il fallait tout de même laisser bébé dans son siège auto en le surveillant, et ne jamais le prendre dans ses bras en voiture, même quelques minutes seulement, car en cas d’à-coup ou de choc, c’est dangereux pour bébé et pour celui qui le tient ».

Il y aurait beaucoup à dire encore sur la sécurité en voiture, mais déjà, les premières semaines et mois, respecter ces consignes de sécurité permet de prévenir la mort subite du nourrisson dans son siège auto et les séquelles en cas d’accidents.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire