Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Kate Middleton choisit l’accouchement Ă  domicile

Kate Middleton choisit l’accouchement Ă  domicile

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à souhaiter accoucher à domicile. La duchesse de Cambridge Kate Middleton souhaiterait, elle aussi, accoucher à domicile, plus exactement au palais de Kensington.

La semaine derniĂšre, Kate Middleton s’est rendue en urgence Ă  l’hĂŽpital aprĂšs avoir ressenti des douleurs abdominales, qui ressemblaient Ă  des contractions et William, son Ă©poux et duc de Cambridge n’Ă©tait pas prĂ©sent.

Selon The National Enquirer, Kate Middleton mettrait dĂ©jĂ  tout en place pour pouvoir accueillir son bĂ©bĂ© dans une chambre amĂ©nagĂ©e du Kensington Palace. Ce sĂ©jour Ă  l’hĂŽpital ne semble pas l’avoir dĂ©tournĂ©e de son projet d’accoucher Ă  domicile.

Petit bĂ©mol : la Reine Elizabeth II. Cette derniĂšre s’oppose totalement Ă  un accouchement Ă  domicile et souhaiterait voir son arriĂšre petit-enfant naĂźtre Ă  l’hĂŽpital St Mary Ă  Londres, comme Baby George. (Pour information, l’hĂŽpital est celui oĂč tous les enfants royaux sont nĂ©s depuis plusieurs gĂ©nĂ©rations).

A en croire les magazines people, Kate Middleton et sa belle-grand-mĂšre ne se supporteraient pas. Nulle doute que cette nouvelle n’a pas dĂ» arranger leurs relations. Vive l’ambiance !

Un début de grossesse difficile

La grossesse de la duchesse de Cambridge n’a pas Ă©tĂ© de tout repos. Kate Middleton a souffert en dĂ©but de grossesse d’hyperemesis gravidarum, des vomissements gravidiques.

Pour l’instant, l’information n’a pas Ă©tĂ© confirmĂ©e ni dĂ©mentie par le palais royal.

La naissance du futur royal baby est prévue pour début avril et selon les rumeurs, Kate Middleton et le Prince William attendraient une petite fille.

En maison de naissance, Ă  domicile, avec ou sans sage-femme, l’accouchement dit physiologique prĂ©sente toujours la particularitĂ© de se dĂ©rouler sans l’aide de la pĂ©ridurale. En Angleterre, les hĂŽpitaux encouragent de plus en plus les femmes prĂ©sentant une grossesse physiologique (donc sans complication) Ă  accoucher chez elles, avec la prĂ©sence d’une sage-femme. A ce jour, cela concernerait 3% des accouchements.

À lire absolument

Laisser un commentaire