Etats-Unis : dans le coma depuis 14 ans, elle accouche d’un petit garçon

Le 29 décembre dernier, le personnel de l’Hacienda Skilled Nursing Facility, à Phoenix, dans l’Arizona, s’est retrouvé dans l’incompréhension totale. Une patiente, dans un état végétatif depuis 14 ans, a donné naissance à un petit garçon. Le personnel avait été alerté par les gémissements de la patiente, qui ne présentait pas de signe de grossesse. La police de Phoenix a ouvert une enquête pour viol.

Un personnel sous le choc

La jeune femme est dans le coma depuis 2004, suite à un accident au cours duquel elle a failli se noyer. Son accouchement inattendu en décembre dernier, aura choqué plus d’une personne et en premier lieu le personnel de santé de l’Hacienda Skilled Nursing Facility. Ils n’arrivent pas à comprendre comment cette femme a pu être violée, alors que son état de santé demande qu’elle reçoive des soins au moins une fois par heure !

Interrogée par la chaîne NBC, l’une des employée déclare : « Comment cela a-t-il pu se produire ? Je ressens de la colère et de la tristesse, ça me noue l’estomac. Aucun membre de l’équipe n’était au courant qu’elle était enceinte jusqu’à ce qu’elle soit sur le point d’accoucher« . Cette employée n’était pas présente dans la chambre. Elle explique cependant que ses collèges ont été alertés par les gémissements de la patiente toute la matinée. C’est une infirmière présente qui a accouché la jeune femme qui ne présentait aucun signe de grossesse. D’après les informations des médias américains, le bébé serait en bonne santé.

Une enquête ouverte pour viol

Suite à cette affaire, la police et le Département de la Santé d’Arizona ont lancé une enquête, afin de trouver l’identité du violeur. La police a obtenu un mandat afin d’exiger un prélèvement ADN de chaque employé de sexe masculin de l’hôpital. De plus, les Services de Protection des Adultes ont demandé à ce que des examens soient pratiqués sur tous les patients, afin de s’assurer qu’un cas similaire ne soit pas sur le point de se reproduire. Dans un communiqué, l’hôpital a déclaré : « Nous menons un audit interne de nos protocoles pour assurer que chaque résident est aussi en sécurité et bien soigné que possible« .

Voir Aussi

L’employée interrogée par NBC, a également déclaré que de nouvelles mesures de sécurité étaient en vigueur à l’Hacienda Skilled Nursing Facility : « On m’a dit que, à partir de maintenant, si un employé masculin devait rentrer dans la chambre d’une patiente, il devait être accompagné d’une employée féminine« .