Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Enceinte : le stress et le risque de fausses couches sont-ils liĂ©s ?

Enceinte : le stress et le risque de fausses couches sont-ils liés ?

Fausse couche

L’anxiĂ©tĂ©, on le sait n’est pas bonne conseillĂšre. Mais quand on est enceinte, quelles sont les rĂ©percutions sur notre organisme au dĂ©but de grossesse ? Les scientifiques sont partagĂ©s sur la rĂ©ponse mais il semble qu’un fort stress soit liĂ© Ă  certaines fausses couches. Voici quelques Ă©claircissements pour Ă©viter d’angoisser !

Stress et fausses couches : un lien pas si Ă©vident

Les fausses couches du premier trimestre sont majoritairement dues Ă  des problĂšmes chromosomiques majeurs au niveau du fƓtus qui n’aurait de toute façon pas pu se dĂ©velopper normalement. Enceinte, le stress peut engendrer de nombreux effets sur le corps : fatigue, maux de tĂȘte, douleurs
 Les Ă©vĂ©nements traumatisants quant Ă  eux, on le sait, peuvent provoquer des accouchements prĂ©maturĂ©s ou des retards de croissance.  Si certaines Ă©tudes ne montrent aucun lien particulier entre le stress et le risque de fausse couche, d’autres semblent montrer que le stress pourrait interfĂ©rer dans les taux d’hormones (prolactine et progestĂ©rone) et ainsi augmenter le risque de fausses couches.

Alors est-ce que le stress peut aller jusqu’Ă  provoquer une fausse couche ?  C’est Ă  cette question que les chercheurs ont tentĂ© de rĂ©pondre en Ă©tudiant de nombreuses donnĂ©es de la littĂ©rature scientifique.  AprĂšs analyse il semble que l’état de stress psychologique de la future mĂšre soit liĂ© Ă  une augmentation de risque de fausses couches. Ces informations sont trĂšs importantes et soulignent l’importance d’inclure une Ă©valuation psychologique au dĂ©but de la grossesse. Elles font d’ailleurs Ă©cho Ă  une Ă©tude britannique trĂšs rĂ©cente qui prĂ©cise que pendant la grossesse, une femme sur quatre peut ĂȘtre touchĂ©e par des problĂšmes mentaux et qu’un dĂ©pistage systĂ©matique est Ă  envisager.

Attention cependant ces Ă©tudes doivent ĂȘtre complĂ©tĂ©es et affinĂ©es. De plus, si un stress important est souvent nuisible, les petites angoisses n’ont pas un effet aussi dramatique.

Le stress pendant la grossesse
 comment l’éviter ?

Si le stress vient de votre activitĂ© professionnelle : prenez du recul. MĂȘme si c’est souvent plus facile Ă  dire qu’à faire, il est tout de mĂȘme indispensable de lĂącher du leste au boulot. Quand on rentre de sa journĂ©e de travail, on se dĂ©connecte (ainsi que le portable) et on se chouchoute ! Prendre du temps pour soi est essentiel. Dans tous les cas de figure, il ne faut pas hĂ©siter Ă  faire part de vos inquiĂ©tudes ou de vos problĂšmes ou Ă  votre mĂ©decin ou votre sage-femme. Il est normal d’ĂȘtre un peu anxieuse pendant la grossesse. Date de l’accouchement qui approche, rĂ©sultats de tests mĂ©dicaux
 Mais quand le stress nous submerge, il faut agir et se faire aider.

 

À lire absolument