En train de lire
Elle accouche dans son jardin

Elle accouche dans son jardin

Tous les accouchements n’ont pas lieu dans une maternité…. Certaines d’entre nous n’ont pas le temps d’y arriver…. Et accouchent parfois dans des endroits insolites ! Dans le sud des Landes, à Angresse, Sandrine Gimenez, 35 ans, a mis au monde sa petite fille Lorena… dans son jardin !

Comme nous le rapporte le journal Sud Ouest, l’enseignante déjà maman d’un petit garçon d’un peu plus d’un an, Louka, a « commencé à ressentir des contractions dans la soirée » du jeudi 4 septembre, alors que le bébé n’était prévu que pour le 17 septembre. Sandrine ne s’est pas inquiétée plus que cela car la douleur était « supportable ». Elle a pris le temps de prévenir sa belle-mère pour garder leur fils aîné, de faire du ménage et de préparer ses affaires. Tout était réglé au millimètre !

Mais c’est dans la suite de la soirée, passé minuit, que son époux a « fait chauffer la voiture » pour se rendre à l’hôpital de Bayonne. Et c’était sans compter sur le petit bout de chou, impatiente à l’idée de naître ! Non seulement l’enfant est née avant terme, mais n’a pas voulu attendre la maternité ! Sandrine a en effet perdu les eaux avant de pouvoir monter en voiture. Elle s’est allongée dans l’herbe… elle sentait que le bébé allait arriver !

 

Aidé par le SAMU au téléphone, son mari Nicolas Bordessoulles, un champion, a joué le rôle de la sage-femme et de l’obstétricien et a aidé sa femme à accoucher. Cela s’est fait très rapidement, en quelques minutes, sous l’étonnement du médecin au bout du fil. Comme il l’a confié au journal, le papa était très ému : « J’ai eu un privilège incroyable, de voir naître ma fille, d’être le premier à la prendre dans mes bras ». Sur les conseils du SAMU, il a ensuite posé la petite sur la poitrine de la maman avec une couverture. Les secours sont ensuite arrivés et la petite famille est allée à l’hôpital où elle a passé deux jours. « J’ai coupé le cordon, comme tous les papas », a raconté Nicolas.


Voir Aussi

 

La maman et la petite Lorena se portent bien, et comme l’a indiqué le personnel médical au couple, le prénom de l’enfant signifie « ma fleur » en basque… un joli signe pour une petite née dans un jardin ! On leur tire notre chapeau pour s’être super bien débrouillés dans l’urgence et on leur souhaite beaucoup de bonheur !


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire