Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » DĂ©couvrez la belle invention de cette maman handicapĂ©e pour emmener son petit bout partout !

Découvrez la belle invention de cette maman handicapée pour emmener son petit bout partout !

©Aurore

Aurore Ropars est une jeune maman de 34 ans originaire de Cambrai, dans le Nord. Maman en situation de handicap, elle est atteinte d’une maladie neuro-musculaire. Mais pour elle, ce n’est pas parce qu’elle doit se dĂ©placer en fauteuil roulant qu’elle ne doit pas remplir son rĂŽle de mĂšre de famille. Alors pour rendre leur quotidien plus facile, elle et son mari font preuve d’ingĂ©niositĂ© et innovent : chaise haute adaptĂ©e, lit surĂ©levĂ©… Leur derniĂšre invention ? Un side-car attachĂ© au fauteuil roulant pour qu’elle et son petit LoĂŻg, ĂągĂ© de 20 mois, puissent partir en balade.

Aurore avait déjà conçu un harnais spécialement adapté au fauteuil roulant

Cela lui permettait alors de pouvoir s’occuper de son petit bout toute seule. Mais un an aprĂšs, LoĂŻg a grandi et pĂšse 14 kilos. Pas facile de le laisser dans le harnais, du coup, il a fallu trouver un moyen plus adaptĂ© au bĂ©bĂ© et cette maman, qui ne peut pas soulever plus de 2 kilos en raison de son handicap.

invention maman handicapee pour sccuper de bebe chaise pour bebe

ContactĂ©e par la rĂ©daction Neuf Mois, la maman nous a expliquĂ© qu’elle a eu l’idĂ©e du side-car en se baladant dans un parc d’attractions. Elle avait alors vu des poussettes plus ou moins adaptĂ©es Ă  ce qu’elle recherchait. AprĂšs une semaine de recherche pour avoir les bons matĂ©riaux, son mari a ajoutĂ© un siĂšge avec une roue dont l’ensemble peut ĂȘtre fixĂ© au fauteuil roulant, il a modifiĂ© les freins, et Aurore Ropars a cousu des harnais. Cela leur a alors pris deux week-end entiers pour mettre au point ce side-car pour un prix raisonnable : 150 euros.

Pouvoir promener son fils

Et grĂące au side-car, son quotidien a bien changĂ© ! Pour la mĂšre de famille, cela lui permet de pouvoir pousser son bĂ©bĂ©, toute seule, mĂȘme si cela lui demande plus d’Ă©nergie. Pour elle, c’Ă©tait dur psychologiquement de ne pas pouvoir promener son enfant elle-mĂȘme. GrĂące au side-car, cela permet de ne pas acheter une poussette supplĂ©mentaire et c’est d’autant plus facile pour elle et ce n’est pas Loig que ça dĂ©range : « Il aime bien ! » nous a-t-elle dĂ©clarĂ©e.

aurore-maman-handicapee-side-car-bebe

Peu de matériel pour les personnes en situation de handicap

Si Aurore Ropars et son mari sont devenus des as du bricolage, et inventifs pour faciliter le quotidien de la maman, c’est aussi parce qu’il y a « un manque de matĂ©riel pour les personnes en situation de handicap » dans le commerce. Ou alors, les produits sont Ă  des prix exorbitants.

Pour cette maman, il s’agit alors d’un combat en plus : faire prendre conscience au gouvernement qu’il existe peu d’objets du quotidien adaptĂ©s pour les personnes en fauteuil roulant. Alors en attendant que tout se dĂ©bloque, la mĂšre de famille livre ses astuces Ă  d’autres parents dans la mĂȘme situation qu’elle Ă  travers sa page Facebook « Les cousettes d’Aurore, Harnais bĂ©bĂ© et Cie« . Par exemple, on peut y trouver les Ă©tapes de fabrication du side-car mais des conseils aussi pour l’allaitement et pour d’autres problĂšmes que connaissent les parents en situation de handicap. Pour le moment, personne ne l’a contactĂ©e Ă  des fins de commercialisation concernant le side-car, mais plutĂŽt pour le harnais. Elle explique alors que de nombreuses mamans lui demandent de leur fabriquer un harnais. Malheureusement, mĂȘme si ça lui brise le cƓur, sa rĂ©ponse est toujours la mĂȘme : « Ce n’est pas possible ». La raison ? MĂȘme si elle et son mari veillent Ă  ce que bĂ©bĂ© soit en parfaite sĂ©curitĂ©, leurs inventions ne sont pas aux normes europĂ©ennes et donc pas homologuĂ©es ! Et pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque Ă  cette jeune femme, qui ne souhaiterait mĂȘme pas faire de bĂ©nĂ©fices sur ses inventions.

Tout ce qu’elle souhaite, c’est aider le maximum de personnes possibles Ă  mieux vivre leur handicap et leur vie de parent. Raison pour laquelle, Aurore Ropars est aussi devenue maman relais pour le Nord de l’association HandiparentalitĂ©.

Le concours Fablife d’Handicap International

En dĂ©cembre 2015, Aurore Ropars avait remportĂ© le premier prix du public pour ce fameux harnais spĂ©cial fauteuil. Cette annĂ©e encore, la mĂšre de famille se prĂ©sente au concours Fablife d’Handicap International pour y prĂ©senter le side-car. On croise les doigts pour elle !

Crédits photos : Aurore Ropars

À lire absolument

Laisser un commentaire