En train de lire
Ces bébés siamois ont été séparés avec succès, les parents partagent des photos de l’opération

Ces bébés siamois ont été séparés avec succès, les parents partagent des photos de l’opération

paul-vincent-kuntz

Ces jumelles s’appellent Anna Grace et Hope Elizabeth Richards. Nées siamoises le 29 décembre 2016, elles ont été séparées suite à une longue intervention chirurgicale le 13 janvier dernier au Texas Children’s Hospital, aux Etats-Unis. L’opération a été une grande réussite et les parents sont heureux de retrouver leurs deux filles, chacune dans un lit différent.

Elles ont vécu un an avant d’être séparées

« Nous avons prié pour ce jour pendant presque deux ans », a confié la maman Jill Richards, le jour de l’intervention. « C’est un sentiment indescriptible de regarder nos filles dans deux lits séparés. Nous ne pourrions pas être plus reconnaissants envers toute l’équipe de l’hôpital pour avoir réalisé ce rêve » ajoute la maman. Les jumelles étaient reliées par la poitrine et l’abdomen, avec un gros vaisseau sanguin reliant leurs deux cœurs. Avant l’opération qui devait les séparer au moins de janvier 2018, les jumelles ont subit une première intervention chirurgicale en novembre 2016 afin de placer des expanseurs de tissus pour permettre à leur peau de pousser et de s’étirer. Le 13 janvier 2018, jour de l’opération qui consistait à les séparer, il a fallu une équipe de près de 75 chirurgiens, anesthésistes, cardiologues et infirmières de huit spécialités différentes pour effectuer la dernière procédure de sept heures qui leur permettra de vivre maintenant séparément. « Le succès de cette chirurgie incroyablement complexe est le résultat du travail acharné de nos membres dévoués au cours de la dernière année » a déclaré le Dr Larry Hollier, chirurgien en chef et chef de la chirurgie plastique de l’hôpital. « Nous sommes ravis du résultat et nous sommes impatients de continuer à prendre soin d’Anna et Hope pendant leur rétablissement ».

Crédit : Paul Vincent Kuntz
Crédit : Paul Vincent Kuntz
Crédit : Paul Vincent Kuntz

 


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire