Six raisons pour lesquelles votre grossesse n’est pas celle de Kate Middleton et inversement

On y pensait. On s’en doutait. C’est officiel depuis quelques jours : la princesse est enceinte de huit semaines ! Vous, lectrices, partagez en apparence la même condition que Kate. En apparence, car, et sur bien des points, nous ne sommes pas toutes égales face à cette situation universelle…
Non, votre grossesse n’est pas celle de Kate…

…parce que toutes les chaînes du monde n’interromperont pas leurs programmes pour annoncer l’heureux événement

Pas plus que les réseaux sociaux ne retentiront de félicitations et d’encouragements unanimes. Si votre conjoint détourne son attention de son écran cinq minutes, vous serez déjà satisfaite de votre effet, alors…

…parce que vous n’aurez pas les félicitations de Barack Obama et David Cameron

La présidente australienne a salué une grossesse qui « va apporter de la joie à tellement de gens partout dans le monde ». Rien que ça ! Autant être honnête avec vous-même : Barack Obama s’en tamponne le coquillard de votre grossesse et vous devrez vous contenter des félicitations de Tata Josée.

…parce que vous, vos nausées, tout le monde s’en moque !

Et non, vos régurgitations matinales ne feront jamais la Une de Voici. Et les ménagères du monde entier, attendries, ne s’exclameront pas en cœur « La pauvre ! » à chacun de vos maux de cœur. Votre « hyperémèse gravidique » ne vous attirera pas la sympathie – tout juste quelques regards dégoûtés.

…parce que la presse à scandale ne spéculera pas sur le sexe ou la trombine de votre bébé

Plusieurs tabloïds anglais se sont même prêtés au jeu du portrait robot du futur prince. Que le votre ait le nez de beau-papa ou vos yeux-revolver, vous serez bien la seule à le remarquer.

…parce qu’un site ne se consacrera pas aux probabilités pour le prénom de votre petit

En tête des paris sur www.oddschecker.com, Charles et Elizabeth. Vous, il faudrait vraiment que vous menaciez de l’appeler Hashtag ou Périphérique – on ne vise personne, pour que qui que ce soit daigne s’y intéresser.


… et surtout parce que votre enfant ne sera jamais Roi

Et oui, le premier né du mariage Kate-William, fille ou garçon, sera destiné à monter sur le trône. Aussi magnifique que devienne votre rejeton, on vous déconseille fortement de l’appeler « Votre Altesse », sous peine d’occasionner de graves troubles psychologiques à cette petite merveille…

Et non, vous n’êtes pas Kate Middleton et nous ne sommes pas Barack Obama, mais on compte quand même sur vous pour choyer votre petit non-Prince comme il se doit !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire