Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Blogueuse VIP : Marie Perarnau nous parle de sa grossesse et de sa vie de maman

Blogueuse VIP : Marie Perarnau nous parle de sa grossesse et de sa vie de maman

Marie Perarnau, est institutrice et maman de quatre enfants, Elle est l’auteur du blog « Les mamans testent » qui a reçu plusieurs rĂ©compenses. Marie nous parle de « ses nains », de ceux des autres et des tribulations de parents avec beaucoup d’humour.

Elle vient de publier un guide Les mamans testent, Des trucs pour les nains
 Mais pas que ! Ce « kit de (sur)vie » raconte ce que cette maman vit au quotidien. Et une chose est sĂ»re : chaque maman s’y reconnaĂźtra !

 

Qu’est ce qui vous a poussĂ© Ă  crĂ©er le blog « Les mamans testent»  ?

Je l’ai crĂ©e en 2010 avant la naissance de ma troisiĂšme fille. J’écrivais sur un blog ordinaire et puis j’ai rencontrĂ© des mamans avec lesquelles j’ai discutĂ©. J’ai souhaitĂ© ouvrir une tribune pour partager des bons plans, des astuces, des tests de produits. Mais, les mamans n’ont eu ni le temps ni l’envie. J’ai donc poursuivi l’aventure de la blogosphĂšre seule en laissant la possibilitĂ© aux mamans de publier des tĂ©moignages.

 

Pouvez-vous nous le décrire en quelques mots ? Vous y testez quoi ?

Il contient des chroniques de vie sur un ton humoristique. Je parle des petites choses du quotidien comme le fait de  prendre le train, l’avion ou faire les courses avec ses nains. J’ai arrĂȘtĂ© les tests produits car je trouvais que ça dĂ©naturait le blog. Mon blog contient majoritairement des billets perso.


 

D’oĂč vous vient cette envie d’écrire ?

C’est la maternitĂ© qui m’a donnĂ© l’envie d’écrire. L’écriture est une bouffĂ©e d’oxygĂšne dans ma vie de maman et elle me sert d’exutoire. Ça me permet aussi  de relativiser certains moments qui m’ont semblĂ© difficiles et finalement d’en rire.

 

Quelle relation avez-vous avec vos lecteurs ?

J’ai une communautĂ© de lecteurs trĂšs agrĂ©able. J’en ai rencontrĂ© certains Ă  l’occasion de la sortie du livre. J’entretiens avec eux une relation de partage. C’est drĂŽle mais j’ai l’impression de les connaĂźtre mĂȘme si ils sont derriĂšre leurs Ă©crans.

 

Pouvez-vous tout leur dire ?

Je ne m’interdis rien car j’utilise le ton de l’humour mais je ne sollicite pas les dĂ©bats sans intĂ©rĂȘt personnel. Je n’ai pas la prĂ©tention de faire passer des messages, j’espĂšre juste offrir des moments ludiques, des moments de dĂ©tente.

 

Avez-vous des amis blogueurs ?

Oui quelques-uns, je m’entends avec ceux qui bloguent pour bloguer. En revanche, je ne me dĂ©place pas aux confĂ©rences pour un showroom de poussettes ou pour avoir des goodies
ni le temps, ni l’envie !


 

Vous venez de publier le livre « Les mamans testent », « Des trucs pour les nains »  Mais pas que ! Pourquoi avoir Ă©crit ce livre ?

J’ai toujours aimĂ© Ă©crire. J’ai commencĂ© par le blog afin de savoir si ma plume plaisait car on ne sait jamais vraiment ce qu’on vaut. Puis, j’ai dĂ©marchĂ© les Ă©diteurs sans succĂšs. Certains avaient peur  du  terme « nain », il leur semblait trop risquĂ©. Et puis, en 2001, j’ai Ă©tĂ© LaurĂ©ate des Golden Blogs Awards dans la catĂ©gorie Lifestyle. Les Ă©ditions du ChĂȘne m’ont alors contactĂ© et m’ont donnĂ©e carte blanche. J’ai donc pu garder mes « nains ».

 

Qu’apporte votre livre de plus que votre blog ?

J’ai souhaitĂ© rĂ©aliser un guide (mais pas que). J’ai fait une sĂ©lection des moments les plus significatifs dans la vie de parents. J’ai sĂ©lectionnĂ© des moments du quotidien comme le coucher ou bien les loisirs. J’essaie de donner quelques conseils mais ils n’ont pas vocation Ă  ĂȘtre pĂ©dagogiques, ce sont simplement des conseils que l’on pourrait recevoir d’une amie.

 

Quel style de maman ĂȘtes-vous ?

Je suis une maman qui fait comme elle peut en fonction du temps, de la fatigue etc. Parfois je prĂ©fĂšre mettre mes nains devant la tĂ©lĂ© plutĂŽt que de les lancer par la fenĂȘtre.  Comme toutes, je suis une maman qui culpabilise mĂȘme si j’essaie de prendre les alĂ©as de la vie avec le sourire. Je pense ĂȘtre une maman normale qui aime ses enfants et qui les fait passer en prioritĂ©.

 

Comment avez-vous vécu vos grossesses ?

Pour mes deux plus grands, j’ai eu deux grossesses sympathiques malgrĂ© une prise poids importante et les maux de grossesse. Pour ma troisiĂšme, j’ai eu une grossesse et un accouchement idĂ©al, ça m’a donnĂ© envie d’en faire un quatriĂšme. Pour ma derniĂšre, j’ai senti que c’était dur, surtout physiquement : mon corps Ă©tait Ă©puisĂ© et j’avais mes trois nains en bas Ăąge Ă  gĂ©rer..

 

Que vous apporte au quotidien votre rÎle de maman ?

Il m’épanouit  vraiment mais c’est aussi parce que je peux faire des pauses de temps en temps. J’aime voir la famille qui s’agrandit, la fratrie qui se construit, c’est la raison pour laquelle j’ai fait quatre enfants. J’adore observer leurs discussions mĂȘme si je n’y comprends rien. C’est incroyable la relation qu’ils peuvent avoir entre eux, indĂ©pendamment de nous, parents.

 

Quelles valeurs souhaitez-vous transmettre à « vos nains »?

La gentillesse ! Et tout ce qui en dĂ©coule : la gĂ©nĂ©rositĂ©, le respect des autres 
 Je veux qu’ils portent un regard positif sur le monde. Je tente moi-mĂȘme de leur montrer que je prends le quotidien avec lĂ©gĂšretĂ© (quand on le peut, bien entendu) et que j’essaye d’y mettre un peu de fantaisie.

 

Comment décririez-vous « vos nains » ?

L’aĂźnĂ© pose souvent des questions existentielles comme « Pourquoi sommes-nous là ? Qu’est-ce qu’on devient aprĂšs la mort ? ».  J’essaye d’y rĂ©pondre comme je peux. Et ce n’est pas toujours facile
Le second a ses instants de folie. Tout se passe bien , on va faire les courses et tout d’un coup en  en sortant du magasin, il me fait honte en lançant Ă  la caissiĂšre du super marché : « au revoir zezette !»
Ma premiÚre fille est un adorable putois qui sait se défendre et arnaquer son pÚre. Ma derniÚre est une petite hiboute (elle dort le jour !)

 

Pour finir, quels conseils donneriez-vous aux mamans ?

Dormez ! Ça a changĂ© ma vie de me coucher plus tĂŽt ! Tout dĂ©coule du sommeil. Si on manque de sommeil, on a plus d’énergie pour affronter la journĂ©e et la fatigue nous ronge progressivement. Il faut savoir se mĂ©nager et s’accorder des pauses. Et promis, vos relations avec vos enfants ou  avec votre compagnon n’en seront que meilleures !


À lire absolument