Echarpe ou porte-bébé… Comment le materner en toute sécurité ?

A l’occasion de la semaine internationale pour le portage des enfants qui a lieu en ce mois d’octobre 2015, Neuf Mois a souhaité revenir sur les avantages de celui-ci. Lien renforcé, allaitement facilité, déplacements aisés en ville, le portage a ses atouts, mais faut-il se procurer un porte-bébé ou une écharpe de portage ? John Li Lun Yuk, ostéopathe, répond aux questions qu’on se pose toutes.

Sac berceau, écharpe ou porte-bébé classique ?

L’écharpe de portage me paraît plus adaptée les premiers mois, que ce soit pour le bébé ou pour le parent porteur. La position berceau, en revanche, est controversée : allongé, bébé a tendance à se tasser sur lui-même et sa cage thoracique peut se retrouver un peu comprimée. Sans parler des bébés qui n’ont pas toujours la tête bien dégagée du tissu. Il existe une alternative préférable, dite position « assis de profil », soit un genre de sac berceau mais redressé, proche de la position adoptée quand on prend bébé dans les bras.

Comment bien positionner bébé ?

Que ce soit en écharpe ou en porte-bébé, le corps de la maman doit ne faire qu’un avec bébé, c’est essentiel. Pour vérifier que c’est bien le cas, une fois bébé installé, penchez-vous en avant : le corps de bébé ne doit pas « se décoller » de vous, il doit être bien plaqué et sa tête bien soutenue. Il faut également s’assurer que le haut du crâne de bébé soit « à hauteur de bisou », c’est à dire juste en dessous du menton du porteur. Autre point fondamental, l’installation de bébé doit lui permettre d’avoir le bassin basculé et donc, garantir l’arrondi physiologique de sa colonne vertébrale. Les genoux doivent être placés plus hauts que les fesses et il faut veiller à ne pas forcer l’écartement entre les jambes et les hanches.

Le porte-bébé est souvent critiqué par rapport à l’écharpe : info ou intox ?

Tout dépend de l’âge du bébé et du type de porte-bébé. Certains porte-bébés sont dit physiologiques, c’est à dire qu’ils assurent une bonne position du bébé en enroulement mais ils sont en général très chers. Les modèles à éviter sont facilement repérables : bébé est comme suspendu en position verticale, sa colonne lombaire est en hyper-lordose (bas du dos creusé), tout son poids repose sur son entrejambe, ses jambes sont en extension, pendantes dans le vide et il est installé trop bas. Ces porte-bébés là sont le plus souvent des premiers prix. De plus, les bretelles souvent trop fines gênent rapidement le porteur car la charge est mal répartie et le bébé n’est pas assez plaqué contre le corps du porteur, ce qui est néfaste pour son dos.

Jusqu’à quel âge peut-on porter bébé sans risque ?

Il n’y a pas véritablement de limite d’âge, seul le poids du bébé sera un frein déterminant pour le confort du porteur. Les tissus des écharpes sont en général garantis jusqu’à 15 ou 20 kilos, ce qui correspond aux 3 à 5 ans de l’enfant, selon son gabarit.

Et les porte-bébés de qualité, (ndlr, désormais évolutifs avec position ventrale et dorsale comme Babybjörn, Stokke, Kiddy, Britax…) sont indiqués jusqu’à 18 kg soit l’âge de 4 ans en moyenne. Sauf que la plupart des parents ont arrêté de porter leur enfant bien avant qu’il ait atteint ce poids et cet âge, ne serait-ce que parce que l’enfant est demandeur lui aussi de son autonomie !


 

Crédit photo : Ergobaby

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire