En train de lire
L’écharpe de portage, une alternative à la poussette ?

L’écharpe de portage, une alternative à la poussette ?

Le porte-bébé a sûrement fait partie des tout premiers outils inventés par l’être humain. Il fut un temps, porter son bébé lui permettait de survivre (allaitement, protection contre le froid, contre le soleil et la pluie, les insectes et les prédateurs). A la cueillette ou aux champs, la mère portait son enfant partout avec elle en utilisant des bandes de peau, puis des bandes de tissu et des couffins attachés dans le dos. Encore aujourd’hui, la plupart des bébés du monde sont portés quasiment à longueur de journée par les mères de tous les pays non industrialisés. Et ce, à l’aide d’une écharpe de portage.

Dans nos pays occidentaux, la poussette a pris le relais ; le porte-bébé, d’abord baptisé Sac kangourou, a été inventé afin de réinstaurer cette proximité parents/enfants. Mais aussi faciliter la vie des parents en libérant les mains. Cette méthode de portage est d’ailleurs préconisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les enfants prématurés. Cependant, c’est un méthode qui doit se limiter aux enfants prématurés et aux nourrissons car un poids trop important entraine des mauvaises sollicitations des muscles dorsaux.

5 avantages de l’écharpe de portage

1. Pratique en ville

Cette méthode est tout à fait adaptée aux transports en commun, aux immeubles sans ascenseur. Cela laisse également au parent porteur les mains libres pour tenir un autre enfant par la main.

2. Sécurisant pour bébé

Le bébé retrouve ainsi une grande partie des perceptions sensorielles perçues in utero (battements de cœur, bercement…), et ses pleurs sont moins fréquents.


3. Bercement réconfortant

Le sommeil de l’enfant est facilité car l’endormissement est bien plus rapide contre son parent, bercé par le rythme corporel de l’adulte.

4. Stimulant pour le système nerveux

Le portage stimule le système nerveux du bébé et notamment son système vestibulaire, siège de l’oreille interne qui contrôle l’équilibre. Le bébé sera amené très tôt à agir sur son environnement en mode actif : s’agripper, se redresser, tenir sa tête…Il est confronté à une sollicitation quotidienne des gestes et paroles de son entourage. Sachant que les stimulations tactiles, auditives, verbales et visuelles sont très variées.

Voir Aussi
enceinte-second enfant-neuf mois

5. Dopant pour la croissance

Certaines études tendraient à prouver que le portage est particulièrement bénéfique pour les bébés nés prématurément. Car, par le contact charnel avec la mère, ils prendraient du poids plus rapidement. Mais attention avec un bébé de faibles poids et taille, il faut adapter la technique de portage en fonction de son anatomie fragile.

Source :

Organisation Mondiale de la Santé


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire