5 vérités sur les barrières de sécurité

barrières de sécurité - neuf mois

On a peur que bébé tombe de son berceau, qu’il chute dans l’escalier et autres péripéties.
Alors en tant que parents consciencieux, on posse des barrières de sécurité pour stopper ses parcours du combattant ! Est-ce une bonne idée ? Une étude américaine récente met en garde les parents contre une confiance trop aveugle en ces barreaux pour tout-petits.

Les chercheurs de l’hôpital Nationwide Children de Columbus (États-Unis) ont recensé dans le pays 5 cas quotidiens de blessures liées aux portes protégées par des barrières de sécurité et près de 1800 traumatismes divers chaque année. Dans 63% des cas, on parle de bleus ou de coupures mais 16% des accidents sont la cause de traumatismes crâniens. De plus, les chercheurs notent au passage que le nombre d’incidents a quadruplé depuis le début des années 90. Neuf Mois vous révèle ces 5 précisions que les vendeurs de barrière de sécurité ne vous diront jamais… et qui pourraient éviter à loulou bien des pansements. Que faut-il donc savoir ?

Les 5 points à retenir

Une barrière aux normes

  •  Toutes les barrières de sécurité ne sont pas les mêmes ! Vous avez aujourd’hui accès à une multitude de produits plus ou moins fiables, plus ou moins solides et plus ou moins chers, que vous avez du mal à choisir tout seul. Un petit prix peut signifier moins de fiabilité, mais un produit cher ne signifie pas que vous allez avoir une installation zéro danger ! Il faut avant tout bien parler avec le vendeur pour être certain d’avoir choisi le bon modèle à la fois pour l’âge de bébé, pour la conception de votre châssis de porte et pour les tournevis de votre boite à outils !

Suivre le plan de montage à la lettre

  •  La moindre modification du plan de montage peut blesser bébé. En soit, utiliser ces semblants de portes n’est pas dangereux car ces produits de sécurité sont élaborés pour que votre bambin se ballade en toute sécurité et passent au crible de normes de sécurité exigeantes. Sauf que la moindre modification peut nuire à loulou ! En effet, un peu de manque de rigueur dans le montage et zou, les barreaux sont bancals et peuvent chavirer… et bébé avec. Soyez donc très vigilants lors du montage.

Attention aux composants

  •  Les éléments qui composent les barrières de sécurité peuvent blesser ! On ne le dirait pas comme ça, mais une porte même miniature et à barreaux peut être source de danger ! Dès que bébé apprend à l’ouvrir, il apprend aussi à son corps défendant qu’il peut se coincer les doigts dedans, et on connaît tous cet effet désagréable de pincement de bout de doigt… Ouïe !

Quand bébé grandit

  •  Il y a une limite d’âge à ce genre d’objet. Eh oui, bébé grandit, et s’il n’a pas encore la force d’ouvrir ces barrières qui freinent son envie d’aventure par lui-même, il apprend vite à les escalader ! Une fois la technique maîtrisée… impossible de l’en empêcher ! Mieux vaut les retirer et lui apprendre à respecter les consignes… et à descendre les escaliers en toute sécurité sur son popotin d’abord puis sur ses deux jambes !

Restez vigilants

  •  Une barrière de sécurité ne vous dispense pas de garder un œil sur bébé. Cloisonné entre ces barrières, on a l’impression qu’on peut laisser bout de chou faire sa vie. Faux ! Même si son espace est limité par cette petite porte, il peut trouver le moyen de se blesser ! Il n’y a pas que les barreaux qui blessent dans la vie !
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire