En train de lire
Choisir un prénom : quand les problèmes commencent 

Choisir un prénom : quand les problèmes commencent 

Choisir un prénom pour bébé n’est pas une mince affaire… Surtout quand vous n’êtes pas d’accord avec le papa et que la famille s’en mêle. Pire qu’une séance de débat à l’Assemblée Nationale, le choix du prénom demande en effet de nombreuses heures de concentration, de recherches et de pourparlers.

 

Quand les grands-parents s’en mêlent

Si attendre un enfant est le début du bonheur, le choix du prénom s’avère être une affaire plus complexe et parfois prise de tête… surtout quand les grands-parents viennent ajouter leur grain de sel. A cet instant précis, l’idéal est de fermer les écoutilles, en particulier celles de votre conjoint. Celui-ci risque de se laisser influencer par sa mère. « Mon chéri, si tu savais comme je serais heureuse que tu appelles ton fils ainsi…Ton père et moi serions fiers de toi ». Raté belle-maman ! Ce n’est pas un garçon mais une fille. Et toc ! Les grands-parents ont-ils vraiment pensé au bien-être du bébé en évoquant ces drôles de prénoms ? Comment osé appeler sa petite ainsi. « Michelinette, viens prendre ton goûter ma chérie ». Non seulement les autres enfants se moqueront d’elle mais ma petite risque de m’en vouloir toute sa vie de l’avoir appelé ainsi. Michelinette est un joli prénom mais pour une autre époque. Celle de ma grand-mère.

Manque d’inspiration

Malgré une lecture assidue de la bible « Choisir un prénom pour les Nuls » et autres ouvrages spécialisés, quel parent n’a pas continué à manquer d’inspiration en matière de prénom ? Aline, Benjamin, Chloé, Damien, Emeline, Fabien…. Parce que les prénoms que tu choisis te rappellent toujours quelqu’un, ne sonne pas bien avec ton nom de famille ou sont finalement trop originaux, il y a toujours quelque chose qui cloche. Arf, papa et maman ont encore quelques mois avant de t’accueillir. Promis on va se mettre au travail. Si seulement tu pouvais approuver notre décision en bougeant un peu. Tu veux bien ?

Pour ou contre un prénom tendance ou classique ?

Telle est la question…Le cœur des parents balancent. Parce qu’un prénom c’est pour la vie, il faut que ce soit quelque chose de facile à porter, de simple mais chic et un brin original. Autant dire : un véritable casse-tête chinois. Pour réconcilier les futurs papas fan des prénoms classiques et les mamans désireuses d’un prénom plus tendance, il n’y qu’un pas. Et oui, grande nouvelle ! Les prénoms anciens reviennent à la mode. Si ce n’est pas chouette. Attention cependant à ne pas succomber à la tentation d’appeler son enfant comme l’un de ses aïeuls décédés il y a 50 ans.


Quand mon mari a des goûts bizarres

Après avoir décidé d’un prénom masculin, nous nous attelons à chercher un prénom féminin. C’est là que tout se complique. Les choix de mon homme me déplaisent. Quant aux miens, rien ne lui va. Alors tout le monde repart à zéro. Nous boudons, nous pestons…pour enfin se mettre d’accord. Ce sera Norah et rien d’autre

Voir Aussi

Quand mes copines se moquent de mes choix

Parce qu’annoncer sa grossesse à ses copines ne suffit pas, il faut en plus leur parler de vos choix de prénoms. Les discussions vous semblent soudain interminables. Toutes veulent donner leur avis ou pester que vous leur avez volé leurs idées. « Pia pia pia pia », dans vos corps ai-je soudain envie de hurler dans cette immense basse-cour. Je n’ai de cours de prénoms à recevoir de personne. Nah !

Un deuxième, un troisième prénom, quelle histoire !

L’enfer du deuxième et du troisième prénom. Vous connaissez aussi ? Le prénom usuel de votre loupiot est bien sûr le premier, mais comme le veut la vieille tradition française il faut un deuxième et troisième prénom pour compléter l’état civil d’un citoyen. Vous sentez alors cette angoisse monter en vous, sous-entendant que la bataille des prénoms entre mère et belle-mère va reprendre de plus belle. Pourtant, même si ce choix n’est pas obligatoire il est en effet fortement recommandé. Si votre enfant porte le même nom et prénom que d’autres personnes, les deuxième et troisième prénoms permettent de faciliter d’éventuelles démarches administratives. Mais  déclenche malheureusement une guerre mondiale entre les grands-parents. Courage dans quelques mois bébé sera là et vous lui aurez sans aucun doute choisi le plus merveilleux des prénoms ! En attendant, chutttt, dévoilez seulement le prénom de bébé quand il sera parmi nous non ?


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire