Accoucher dans l’eau, et pourquoi pas ?

accoucher dans eau-neuf mois

De nombreuses femmes ont envie de donner naissance à leur enfant dans l’eau. Souvent associé à une moindre médicalisation, l’accouchement aquatique séduit de plus en plus. Corinne Adler, sage femme à la maternité des Bluets à Paris nous éclaire sur cette pratique encore peu répandue en France. 5 questions que vous vous posez sur l’accouchement dans l’eau.

Est-ce-que toutes les femmes qui souhaitent accoucher dans l’eau peuvent le faire ?

Certaines femmes ne peuvent pas pratiquer l’accouchement aquatique pour des raisons de pathologies d’origine maternelle et/ou foetale.  Par ailleurs, le souhait d’accoucher dans l’eau peut être formuler dans le projet de naissance mais la décision finale se prend le jour J. En effet, certaines pathologies, apparues pendant la grossesse, peuvent évoluer dans le sens de la normalité le jour de l’accouchement et permettre à la future maman d’accoucher dans l’eau.

Quels sont les avantages d’un accouchement dans l’eau

Pour la femme  :

1. Dès que les contractions deviennent douloureuses, la femme enceinte entre dans la baignoire. Elle s’installe et son corps s’immerge dans une eau à 37°C. L’hydrojet agit comme un massage dans le dos, la chaleur de l’eau, une respiration adaptée et une position confortable viennent soulager la future maman. Ainsi, le corps est plus détendu. La douleur ressentie est moins forte.

2. La femme est plus libre de ses mouvements dans l’eau car elle est en apesanteur. En effet, elle peut s’assoir, s’accroupir ou encore se mettre sur ses genoux comme elle le souhaite. En fait, elle adopte une position qui lui convient. Elle n’est pas figée dans la « position gynécologique ».

3. Les tissus de la peau sont plus souples et plus élastiques grâce à la chaleur de l’eau. Le périnée s’assouplit plus facilement, il y a donc moins de déchirure. Le col de l’utérus se dilate plus facilement car la femme est détendue.

4. Les douleurs au niveau du vagin et de la vulve sont diminuées

Pour le partenaire :

Si celui-ci souhaite entrer dans la baignoire, il peut s’installer assis derrière la femme. Il embrasse ainsi le corps de sa compagne. Le papa et la maman peuvent accueillir ensemble leur bébé dans l’eau.

Pour le bébé :

L’enfant nait de façon plus douce. Maman est plus détendue donc bébé aussi.

Comment sont surveillés le bébé et la maman dans l’eau ?

La future maman reçoit une surveillance similaire à celle d’un accouchement classique. Seule différence : le monitoring est étanche et sans fil.

Le bébé sort-il dans l’eau ?

La future maman donne naissance à son enfant dans l’eau si la sage-femme ne détecte aucune complication. Par contre, en cas de problème, la femme enceinte sort de l’eau et est installée rapidement sur un lit. Ou est transférée au bloc opératoire si une césarienne est nécessaire.

Pourquoi bébé ne peut-il pas se noyer en naissant dans l’eau ?

Le nouveau-né « respire » par le cordon ombilical qui le relie à sa mère par le placenta. Tant que le cordon ombilical n’est ni pincé ni coupé, les globules rouges acheminent l’oxygène dans le sang du bébé par le cordon ombilical.
Par ailleurs, si vous n’avez pas prévu d’accoucher dans l’eau, votre sage-femme pourra vous proposez de soulager vos contractions dans l’eau. Si aucune contre-indication n’est détectée alors vous pourrez poursuivre en pratiquant également l’accouchement aquatique si vous le souhaitez. En effet, la préparation à l’accouchement aquatique n’étant pas spécifique.

Les maternités qui pratiquent l’accouchement aquatique en France

Hôpital Pierre Rouques Les Bluets  (75012)

Maternité des Lilas (93)


Centre Hospitalier de Guingamp (22)

Centre Hospitalier d’Arcachon (40)

Clinique de Vitrolles (13)

Centre Hospitalier de Pithiviers (45) (Si Dr Habart de garde)

Centre hospitalier Site de Saint Pée, Oloron Sainte Marie (64)

Centre Hospitalier d’Orthez (64)

 

Merci à l’équipe des Bluets et à Corinne Adler, sage-femme aux Bluets et à l’association pour la maison de naissance : « Le CALM », Paris 12ème.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire