Neufmois.fr » Ma Grossesse » Couple » Je suis enceinte
 et alors ?

Je suis enceinte
 et alors ?

Ce bĂ©bĂ©, on l’a voulu. On l’a programmĂ©, fait et on a Ă©prouvĂ© comme un sentiment d’allĂ©gresse le jour du test. Yeeeeeeeeeeeeeesssss ! Je suis enceinte, youpi et tout le toutim. Mais depuis, le soufflĂ© d’allĂ©gresse est retombĂ©. Serait-on par hasard une mauvaise (future) mĂšre ?

Comment ça, on n’en parle pas toutes les deux secondes ? Comment ça, on ne se noue pas des Ă©normes faveurs roses sur le ventre ? Comment ça, on ne gĂ©mit pas toutes les quinze secondes pour trouver un esclave dĂ©vouĂ© qui voudra bien nous amener une tisane, fermer la fenĂȘtre, porter notre sac
 Ben non, on n’appelle pas le gynĂ©cologue gygy ! On a bien des nausĂ©es, des petits vertiges de temps en temps, un sentiment de lassitude frĂ©quent et une humeur de dogue quand on ne glisse plus un orteil dans ses escarpins neufs pour cause d’ƓdĂšme, mais Ă  part ça
 tout va bien, merci !

Etre soi ou ĂȘtre entre soi ?
A entendre nos copines, c’est Ă©vident qu’il faut se sentir
 diffĂ©rente. Fragile. SpĂ©ciale. C’est Ă©vident qu’il faut rabĂącher Ă  tout le monde qu’on sera bientĂŽt maman, tralala. Et d’ailleurs, il faut l’écrire sur son ventre, ou plutĂŽt sur le tee-shirt sans forme qui est censĂ© le ceindre. Eh bien non ! Nous, on s’habille comme avant. On triche juste sur les tours de taille grĂące Ă  une astuce qui mĂ©riterait un Nobel : un gros grain Ă  attacher aux boutonniĂšres pour gagner deux tailles. On Ă©trenne de jolis chemisiers en soie Ă  porter lĂąche ou des chemises Versace fantaisie chipĂ©es Ă  notre mec et portĂ©es ouvertes sur un marcel en coton fin. Et la ceinture, on la fixe bas sur les hanches. PlutĂŽt glam rock que nƓud noeud.
Certes, cĂŽtĂ© santĂ©, on ne plaisante pas avec les bonnes maniĂšres. Ce bĂ©bĂ©, on l’a voulu alors on s’abstient de toutes les cochonneries pleines de polluants, on essaie de manger sain et lĂ©ger, et d’ailleurs c’est la seule maniĂšre d’éviter le look baleine Ă  six mois de grossesse. Et on n’a pas besoin de facebooker tout ça ou de Twitter la derniĂšre Ă©chographie au monde entier. D’ailleurs, mĂȘme notre belle-mĂšre ne l’a pas vue. Le sexe du bĂ©bĂ© ? Secret d’Etat ! Le prĂ©nom ? Et quoi encore, on vous en pose, nous, des questions indiscrĂštes ? Bref, sur la planĂšte des futures mamans, on fait allure d’alien. C’est grave, docteur ?

Pourquoi il ne faut pas s’affoler
Certaines femmes, quand elles sont amoureuses, en rajoutent des tonnes au point de rouler une pelle Ă  leur chĂ©ri sur un quai de gare bondĂ©, ou devant le pool des secrĂ©taires de leur entreprise. D’autres se contentent juste d’un texto (donc privĂ©) trĂšs
 show et d’un bisou rapide sur les lĂšvres, avant de filer rapidos retrouver un lieu plus intime pour fĂȘter les retrouvailles. Chacun son truc ! Pendant la grossesse, c’est la mĂȘme chose. On amĂšne avec nous chez le gynĂ©cologue notre histoire, notre caractĂšre, notre Ă©ducation, nos nĂ©vroses diverses et variĂ©es (merci papa, merci maman !). Et on vit la grossesse comme on peut. L’essentiel, c’est de savoir au fond de soi que ce petit bĂ©bĂ© est dĂ©sirĂ© de tout cƓur (et tant pis si le reste de la planĂšte l’ignore), de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour qu’il naisse en bonne santĂ© Ă  la date prĂ©vue (mĂȘme si elle n’est pas inscrite en gros sur notre ventre), et dans de bonnes conditions parce qu’on se sera bien prĂ©parĂ©e.

Ce qu’il faut vĂ©rifier
A 6 mois de grossesse, on a bien listĂ© tout ce dont bĂ©bĂ© aura besoin en matiĂšre de bodies, de gigoteuses, de chaussons, de biberons et tout et tout ? On a prĂ©vu un siĂšge-coque sĂ©curisant (donc aux derniĂšres normes europĂ©ennes) pour la voiture, on lui a attribuĂ© un coin Ă  lui dans la maison, avec un berceau, un plan de travail oĂč poser son popotin pendant l’opĂ©ration change ? Une baignoire avec un coin-coin qui flotte ? On a retenu sa place Ă  la maternitĂ©, on s’est inscrite aux cours de prĂ©paration Ă  l’accouchement ? On n’a pas bu une goutte d’alcool depuis cinq mois minimum ? On a renoncĂ© Ă  partir dans deux mois top chrono retrouver, sac au dos, les trĂ©sors perdus des Incas ? Et on a bien un livre des prĂ©noms en guise de bible sur la table de chevet ? Que demande le peuple
 On sera une maman au top, soucieuse du bien-ĂȘtre de notre enfant et si on n’a pas envie que les habitants de la planĂšte Mars soient au courant de notre bonheur – car de toute maniĂšre, ils s’en tapent Ă  supposer qu’ils existent -, c’est notre droit le plus strict. Et que celles qui nous trouvent bizarre enceinte, se regardent une seconde dans le miroir ! Et zou…

À lire absolument