Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Accoucher Ă  domicile : 5 Ă©lĂ©ments pour mieux se dĂ©cider

Accoucher à domicile : 5 éléments pour mieux se décider

Accoucher en présence de ses proches dans un univers accueillant, beaucoup de futures mamans en rêvent même si cela peut paraître effrayant. En effet, l’envie d’accoucher à domicile est inséparable de la crainte de mettre au monde son bébé sans assistance médicale pour affronter les complications possibles. L’accouchement à domicile est-il couvert par la Sécurité Sociale ? Qui va pratiquer l’accouchement ? Que faire si ça se passe mal ? Autant de questions auxquelles l’équipe de NEUFMOIS.fr répond pour vous aider à faire le bon choix.

 

Cherchez celui qui pratiquera votre accouchement

Si vous tentez d’éviter les interventions médicales et donner naissance en toute intimité, le meilleur des choix se porte sur la sage-femme libérale. Avant de fixer votre choix, vérifiez qu’elle ait déjà pratiqué de nombreux accouchements réussis à domicile et qu’elle est apte à mener à bien des accouchements compliqués. Assurez-vous qu’elle soit très bien équipée pour une situation d’urgence et qu’elle soit accompagnée d’une assistante. Ceci étant, Jules peut aussi seconder la sage-femme s’il le désire et si celle-ci le prépare en amont pour le jour J.

Le coût d’un accouchement à domicile

Tout dépendra des paiements que réclame votre sage-femme. Généralement tout est pris en charge par la Sécurité Sociale dans le cadre d’un forfait de 313 €. Vous devrez régler vous-même tout dépassement d’honoraires qui peut éventuellement être pris en charge par votre mutuelle. Pour établir le coût réel de votre accouchement à domicile, vérifiez auprès de votre assurance complémentaire quelles prestations sont remboursées car l’accouchement à domicile apparait dans la catégorie « auxiliaire médicale » et peu de mutuelles acceptent une prise en charge intégrale.

Faites des examens médicaux

Il est important de faire un suivi de votre grossesse avant de décider d’accoucher chez vous. Il vous faut être en parfaite santé et le bébé ne doit courir aucun danger. Votre sage-femme peut en occurrence vous recommander un obstétricien-gynécologue pour faire régulièrement vos examens médicaux. Vos antécédents médicaux sont également utiles au cas où vous devriez être transportée d’urgence à l’hôpital si l’accouchement à domicile se complique. C’est pourquoi il faut impérativement garder avec vous, le jour J, l’historique de ces examens qui sera indispensable à l’équipe médicale si vous devez être transférée à la maternité en urgence en cas de complications. 

Accoucher au domicile d’un proche

Si vous habitez loin d’un hôpital, vous préférerez peut-être accoucher chez une amie ou chez des parents dont le domicile est proche d’un établissement hospitalier. C’est en effet plus prudent. S’il vous faut des soins d’urgence, vous pourrez alors être transportée à l’hôpital rapidement. En général, le jour présumé de l’accouchement, la sage-femme vous rejoint à la maison et l’accouchement se passe au rythme de la maman et du bébé sans le moindre souci.

À lire absolument