En train de lire
Quand le futur papa réagit en protecteur

Quand le futur papa réagit en protecteur

L’annonce d’une grossesse est un moment chargé en émotions pour tout couple. Vous, de même que votre compagnon, êtes aux anges. Vous endurez des transformations physiques et votre compagnon, lui, ne subit ces changements qu’en pensée. Certains hommes, surtout ceux qui deviennent papas pour la première fois, sont effrayés et un peu craintifs à l’égard de la future maman et de leur bébé.

Pendant votre grossesse, le futur papa prend soin de vous

C’est pour cela que, dans certains cas, le futur papa devient surprotecteur. Votre compagnon s’occupe de vous et essaie de satisfaire le moindre de vos désirs… et Dieu sait que vous en avez lorsque vous êtes enceinte ! Il reste constamment à vos côtés et ne veut pas vous laisser toute seule. Cette attitude reste louable, mais quand Jules tente de vous materner un peu trop, à la longue, cela peut devenir fatiguant. C’est sûr, vous êtes plus dépendante de lui, mais vous tenez quand même à avoir un peu d’indépendance et d’intimité ! Votre homme veut partager la plus infime évolution de votre grossesse. Il vous accompagne à vos séances de préparation à la naissance, aux échographies, lors des visites médicales, etc. Il exprime même avec une fierté non dissimulée ses « nouvelles activités » à ses amis ou à la famille. Ce futur papa n’a qu’une envie : vous protéger et conséquemment s’impliquer dans votre grossesse.Votre compagnon veut à tout prix jouer un rôle actif afin de se sentir plus proche de vous et du bébé. De ce fait, il devient responsable sur le plan émotionnel et psychologique car il sent qu’il fait plus partie de la vie de son enfant.

Surprotecteur, le futur papa devient parfois oppressant

L’annonce de la naissance d’un enfant génère deux sentiments sibyllins chez votre compagnon : à la fierté d’avoir accompli quelque chose se mêle les affres de la responsabilité qui l’attendent. Assumer un enfant, c’est se sentir responsable de sa vie. Ainsi votre conjoint va développer un comportement de protection vis-à-vis de vous et de l’enfant que vous portez. A force de faire l’objet de toutes ces attentions, vous avez alors l’impression de ne pas vivre un seul instant privilégié avec votre enfant. Vous êtes perpétuellement interrogée par votre compagnon. Il peut arriver, dans des cas extrêmes, que votre mari vous empêche de sortir de la maison s’il n’est pas là pour vous accompagner. De plus, à trop vous pouponner, vous avez l’impression d’être malade, ce qui n’est pas du tout le cas. Expliquez-lui gentiment qu’il faut vous laisser faire, que vous êtes enceinte et non malade. Vous n’êtes pas non plus un vase fragile qui se brisera quand il ne sera pas là. Etre présent pour vous et Bébé c’est très bien, mais surprotéger c’est aussi stressant. Vous pouvez lui parler afin de le rassurer. Assumer une paternité ne va pas de soi. Peu d’hommes sont écoutés durant la grossesse de leur femme. Toute l’attention est focalisée sur la future mère et seul reste le père avec ses doutes et ses craintes. Alors qu’il y a certains qui fuient cette situation, d’autres s’y impliquent corps et âme. Il ne veut pas être laissé pour compte.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire