Le futur papa ne s’intéresse pas à ma grossesse

Beaucoup de futurs papas sont très enthousiastes à l’annonce de la grossesse de leur femme. Mais certains redoutent cette étape dans leur vie de couple, surtout lorsqu’il s’agit d’une grossesse imprévue. Interviennent alors des sentiments sibyllins chez le conjoint qui peut alors s’éloigner de plus en plus de sa conjointe, jusqu’à ne plus vraiment s’intéresser à la grossesse.

Le futur papa cherche sa place pendant la grossesse

La grossesse est une étape délicate dans la vie d’un couple. Vous portez en vous l’enfant du couple et subissez de ce fait les changements physiques et psychologiques qui accompagnent ces neuf mois. Votre conjoint se sent un peu délaissé face cette situation : il vit la grossesse de l’extérieur et ne ressent rien physiquement. De ce fait, il est désavantagé. Se sentant inutile face aux désagréments de la grossesse – troubles du sommeil, perte d’appétit, vomissements, etc. – votre homme a l’impression de n’être que le spectateur de votre grossesse. Il se retourne alors vers des choses qu’il peut contrôler : il se jette à corps perdu dans son boulot, se trouve toujours des prétextes pour sortir avec ses amis, bref, vous néglige totalement. Ceci provoque souvent des disputes et des incompréhensions au sein du couple. Dites-vous bien que les hommes prennent plus de temps pour réaliser et accepter certains changements trop brusques dans leur vie. Ils ont besoin de plus de temps pour visualiser la chose.

Pour ne pas assumer seule votre grossesse, impliquez le futur père au maximum


Etant enceinte, vous vous attendez à avoir toute l’attention nécessaire de votre homme: après tout c’est vous qui subissez les désagréments ! Mais il faut aussi que vous compreniez les changements psychologiques qui s’opèrent chez votre partenaire- les sentiments de peur, d’insécurité, de responsabilité, … l’envahissent tous en même temps. Si certains futurs papas arrivent très bien à y faire face assez vite, d’autres fuient pendant la grossesse… pour mieux revenir une fois que le bébé est là. Le couple doit ouvertement parler des sentiments de l’un et de l’autre dès le début de la grossesse afin d’éviter toute situation confuse et désagréable. La discussion est primordiale durant cette phase et il faut surtout une bonne dose d’entente entre les futurs parents. Vous pouvez inciter votre partenaire à confier ses craintes et les raisons de son désintéressement face à votre grossesse. Par exemple, certains futurs pères se sentent si exclus qu’ils finissent par s’éloigner totalement de la femme enceinte, ne participant nullement durant ces neuf mois. Ceci non parce qu’ils n’aiment pas leur enfant ou la mère, mais simplement parce qu’ils n’arrivent pas à se faire une place dans ce duo qui s’est formé entre le bébé et la mère. C’est alors à la femme enceinte d’encourager le papa, de l’aider à s’intéresser à la grossesse. Si vous voyez qu’il a tendance à se désintéresser de vous, impliquez-le dans l’attente de votre enfant, encouragez-le à vous accompagner chez le médecin lors de vos visites médicales, à parler et à jouer avec Bébé. Il arrive souvent que certains pères, indifférents au début de la grossesse de leur femme, se sentent plus proches de leur futur bébé après la première échographie. Vous pouvez également organiser et assister à des réunions avec des futurs parents qui sont dans la même situation. Votre conjoint sera beaucoup plus rassuré quand il verra d’autres papas dans son cas. Encouragez-le à consulter des livres sur la grossesse et les enfants. Une fois qu’il aura mieux compris les changements qui s’opèrent pendant la grossesse, il saura mieux faire face aux choses. De plus, il se sentira soutenu par votre présence et plus impliqué dans la grossesse. N’oubliez pas que c’est votre rôle de l’y pousser. Ces petites choses faites à deux sont autant de façons pour aider votre conjoint dans sa transition vers la paternité et l’impliquer dans votre grossesse.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire