Neufmois.fr » Ma Grossesse » Attention aux grossesses Ă  risque…

Attention aux grossesses Ă  risque…

L’expression « grossesse Ă  risque » fait peur mais parfois Ă  tort. Elle a Ă©tĂ© adoptĂ©e par le corps mĂ©dical pour diffĂ©rencier les grossesses traditionnelles de celles qui nĂ©cessitent un suivi plus important. Des prĂ©cautions s’imposent donc mais inutile de paniquer


Grossesses gémellaires

Attendre des jumeaux prĂ©sente plus de risque qu’une grossesse classique. Ces grossesses peuvent ĂȘtre naturelles ou faire suite Ă  un recours Ă  la procrĂ©ation mĂ©dicale assistĂ©e. Ici, la logique est mathĂ©matique : deux bĂ©bĂ© nĂ©cessitent deux fois plus d’attention.

Grossesses tardives ou trĂšs jeunes mamans

AprĂšs 40 ans, la grossesse nĂ©cessite une attention toute particuliĂšre. Mais si les grossesses tardives reprĂ©sentent un certain risque, celles des trĂšs jeunes mamans n’ont rien Ă  leur envier. Dans un contexte favorable, qui associe soutien et comprĂ©hension, la grossesse a de fortes chances d’ĂȘtre correctement contrĂŽlĂ©e avec l’aide de l’entourage.
Par contre, lorsque le contexte familial est défavorable, des complications, liées à une mauvaise prise en charge médicale, peuvent surgir. Les visites prénatales irréguliÚres et une hygiÚne de vie mal équilibrée favorisent une grossesse difficile.

Grossesses antérieures difficiles

Un avortement, un accouchement par césarienne ou encore un accouchement prématuré sont des facteurs de risques pour la grossesse suivante. Ils sont obligatoirement pris en compte pour le prochain accouchement. Soutien psychologique et suivi médical plus régulier sont obligatoires.
Le nombre de grossesses antĂ©rieures n’est pas non plus Ă  nĂ©gliger. GĂ©nĂ©ralement la quatriĂšme grossesse fait l’objet d’attentions plus importantes. Le risque de prĂ©sentation anormale est augmentĂ© pour une raison simple : l’utĂ©rus a perdu de sa tonicitĂ© et se contracte plus difficilement. L’accouchement peut trĂšs vite se compliquer dans ses conditions.


Certaines maladies associées à la grossesse présentent des risques

Certaines maladies comme le diabĂšte, l’hypertension artĂ©rielle ou l’épilepsie sont aussi des complications Ă  ne pas nĂ©gliger. Elles nĂ©cessitent un traitement mĂ©dicamenteux particulier en parallĂšle de la grossesse qui rend obligatoire un suivi par le gĂ©nĂ©raliste.

Les grossesses Ă  risques bĂ©nĂ©ficient d’une surveillance accrue

Des examens mĂ©dicaux plus frĂ©quents et une surveillance mĂ©dicale de prĂ©fĂ©rence avec un gynĂ©cologue-obstĂ©tricien sont le fondement d’un bon contrĂŽle mĂ©dical pour les grossesses Ă  risque. Les Ă©chographies peuvent se multiplier, un doppler peut ĂȘtre Ă©galement prescrit pour vĂ©rifier si le flux sanguin entre la maman et le foetus est correctement assurĂ© notamment par les vaisseaux du cordon. Le monitoring qui permet d’apprĂ©cier le rythme cardiaque du bĂ©bĂ© et l’amniocentĂšse pour diagnostiquer d’éventuelles anomalies chromosomiques sont Ă©galement des examens pratiquĂ©s pour ce type de grossesses. Ces examens ne sont Ă©videmment pas tous nĂ©cessaires et demander l’avis du spĂ©cialiste qui suit votre grossesse est un signe de bon sens.


À lire absolument