Neufmois.fr » La CommunautĂ© » Un cadeau tombĂ© du ciel

Un cadeau tombé du ciel

Lorsque je suis tombĂ© enceinte, j’étais trĂšs formelle, je ne voulais pas le garder car j’avais un F2 avec mon conjoint et notre fille Sarah. Il m’a conseillĂ©e de le garder donc j’ai acceptĂ©e, mais les petits problĂšmes ont commencĂ© : je perdais du sang Ă  rĂ©pĂ©tition, donc je partais trĂšs souvent aux urgences et les contractions ont commencĂ© Ă  1 mois de grossesse. LĂ  je me suis dis « je n’ai pas fini d’en avoir » car j’étais en dĂ©but de grossesse.

Un jour mon gynĂ©cologue m’a fait une Ă©chographie, il a vu que mon placenta Ă©tait en bas, donc j’ai commencĂ© Ă  paniquer. Il m’a donnĂ© un traitement pour le remonter, et m’a dit que s’il ne remontait pas j’aurai une cĂ©sarienne pour l’accouchement. Alors j’ai Ă©tĂ© obligĂ©e d’arrĂȘter tous rapports sexuels avec mon conjoint car cela me faisait saigner beaucoup. Au bout de 3 semaines de traitement, ouf, je ne saignais plus. Mais j’ai continuĂ© Ă  avoir de nombreuses contractions frĂ©quentes et la clinique ne voulait pas me garder, car pour eux cela ne les inquiĂ©tait pas, car le bĂ©bĂ© Ă©tait en bonne santĂ©, ce qui Ă©tait rassurant. Mais chaque mois que je prenais du poids j’ai dĂ» renoncer aux promenades avec ma fille, car je n’arrivais plus Ă  marcher,  c’était horriblement douloureux, mon bĂ©bĂ© appuyait sur mon vagin, pendant des mois je restais Ă  la maison. Cela ne m’empĂȘchait pas de faire le mĂ©nage et la vaisselle, mais il me fallait beaucoup de repos. Je ne pouvais plus emmener ma fille Ă  l’école, car j’avais peur d’accoucher sur le chemin tellement que j’avais mal.

Et enfin l’accouchement s’est bien dĂ©roulĂ© avec une pĂ©ridurale, KĂ©vin est arrivĂ© avec 4 kilos 700 et mesurait 53cm. Mais le pauvre il est arrivĂ© au monde avec une fracture au bras gauche, car c’était un gros bĂ©bĂ©. Le pĂ©diatre de la maternitĂ© m’a dit qu’il ne fallait surtout pas s’inquiĂ©ter, il fallait attendre 1 mois. Au bout d’un mois il pouvait rebouger son bras, et en plus il n’a mĂȘme pas souffert. Aujourd’hui mon bĂ©bĂ© se porte trĂšs bien, il aura 7 mois le 29 octobre, je suis fiĂšre de mon bĂ©bĂ©.

Sandrine



À lire absolument