L’acné de grossesse : comment en venir à bout ?

L’acné quand on est enceinte ne concerne pas que les femmes ayant eu une peau acnéique par le passé ! Si vous êtes sujette a de l’acné pendant votre grossesse, ne subissez pas, consultez un dermatologue pour venir à bout de ces indésirables boutons car parfois certains mauvais réflexes peuvent aggraver encore plus la situation. Neuf Mois fait le point sur les traitements efficaces anti-acné avec le Dr Nicole Auffret, dermatologue.

Qu’est ce que l’acné de grossesse ? 

L’acné de grossesse est plus fréquente qu’on ne le pense. Elle touche environ 35% des femmes ayant déjà eu de l’acné auparavant mais aussi 10% des femmes qui n’en ont jamais eu soit presque une femme sur deux. Elle s’observe dès les premières semaines de la grossesse mais pas toujours et peu persister tout le long. La perturbation hormonale qu’elle génère peut entraîner une hyperséborrhée favorisant la prolifération du germe Cutibacterium acnes.  

Comment traiter l’acné de grossesse ? 

L’avis d’un dermatologue est indispensable pour traiter l’acné d’une femme enceinte. En effet si l’acné est peu importante un traitement local suffit.  Les traitements topiques proposés sont destinés à réduire l’hyperséborrhée, la prolifération bactérienne et l’inflammation. On proposera le benzoyle de peroxyde, les traitements antibiotiques et à base de zinc. Ils sont en général bien tolérés et ne présentent pas de risque pour le fœtus. Dans tous les cas ils sont associés à des produits cosmétiques à visée anti-acnéique qui ont l’avantage d’être surs, d’accès facile, bien tolérés et sans risque.   Ils peuvent améliorer l’efficacité des traitements et permettent souvent une meilleure tolérance. Enfin la toilette de la peau est indispensable avec un produit proche du pH de la peau (5.5). 

Si l’acné est plus importante, inflammatoire on a recours aux traitements par voie orale: le gluconate de  Zinc par son action anti inflammatoire et anti bactérienne peut être prescrit à partir du 3 eme mois de grossesse et peut être maintenu tout le long.  Parmi les antibiotiques oraux, l’érythromycine est sans doute celui qui pose le moins de problème. Mais attention au risque de résistance qu’il induit.  Les cyclines ne peuvent être utilisés au-delà du premier trimestre de la grossesse car ils favorisent une coloration jaune des dents. Quant aux rétinoïdes par voie orale ils sont à proscrire car pouvant être dangereux pour le développement du fœtus.  

Voir Aussi

Est-ce que l’alimentation a un rôle dans les poussées d’acné pendant la grossesse ? 

Même si le rôle de l’alimentation est souvent avancé, il n’y a pour l’instant pas de raison de proposer un « régime » particulier à suivre pendant la grossesse pour éviter la survenue d’une acné !  

Quels autres conseils pouvez-vous donner ? 

La protection solaire est indispensable tout au long de la grossesse pour éviter d’une part le le “masque de grossesse” et d’autre part des taches pigmentées résiduelles  que l’on observe très souvent après une poussée d’acné ou si les boutons d’acné ont été manipulés.