Enceinte, choisissez votre style vestimentaire

Enceinte, on est bien obligée de revoir sa garde-robe. S’en suit parfois, pour les plus fashion d’entre nous, un véritable casse-tête : comment garder belle allure tout au long de la grossesse.

Adaptez vos vêtements à la grossesse

Bon, c’est sûr, avec notre petit bidon et nos seins en vedette, il va falloir changer de boutiques. Mais ce n’est pas une raison pour afficher un look d’orpheline. Même enceinte, la coquetterie reste de mise. Votre corps change, certes, et les vêtements à trouver doivent être adaptés à vos nouvelles formes, incontestablement.Mais cela ne veut pas dire que vous ferez l’économie du style. Seules contraintes à respecter : éviter toute entrave. Rien qui risque de provoquer une chute malencontreuse, ni gêner la circulation sanguine. Exit les vêtements trop moulants, mais à part cela, vous avez l’embarras du choix ! Mais bon, pas de folies : en tout état de cause, ces nouveaux vêtements ne sont pas appelés à servir très longtemps. Pas la peine de casser votre tirelire pour si peu de temps.

Attendez un peu avant d’acheter des vêtements de femme enceinte

Pendant les premiers mois, vos vêtements vous iront encore pour la plupart. Si les chemisiers baillent un peu du côté de la poitrine, portez-les ouverts sur un petit top moulant. Côté pantalon, il existe désormais en magasins spécialisés futures mamans des attaches spéciales à fixer au bouton de fermeture de notre jean préféré pour l’agrandir de plusieurs centimètres. Si vous n’en trouvez pas, c’est facile à fabriquer soi-même avec du gros grain de couturière. Il s’agit d’un élastique épais, percé de boutonnières tous les deux centimètres. On coud un bouton à l’une de ses extrémités pour le passer dans la boutonnière de notre pantalon et on passe le bouton du jean dans une boutonnière du gros grain au bon niveau. Evidemment, mieux vaut porter un pull ou une tunique longue par-dessus car ce système de fermeture ni vu ni connu ne fait pas de miracle : on ne pourra pas fermer la fermeture éclair ! Côté hauts, vous pouvez chiper les pulls, les gilets et même les chemises (à porter nouées sur un joli top) de votre chéri.

Rentabilisez vos achats


A partir du cinquième ou sixième mois, à l’exception des chemises d’homme, il vous faudra investir dans quelques vêtements. La robe ample n’est plus une obligation de nos jours, surtout si on mesure moins de 1,70 m. Dans les magasins pour futures mamans, vous trouverez de jolis jeans de grossesse, des jupes courtes ou mi-longues, des leggins et des tuniques. La solution économique, c’est d’investir dans trois jupes et pantalons basiques, aux tons sobres, qui pourront s’harmoniser avec des petits hauts très différents les uns des autres. Côté matières, évitez les synthétiques et préférez les matières naturelles tels que le lin, le coton et la laine mérinos. Côté style, deux notions sont à retenir : l’ampleur du haut doit être compensé par l’étroitesse du bas et le monochrome a tendance à mettre l’accent sur les rondeurs (mieux vaut donc couper la silhouette avec un haut de couleur différente).

Accessoirisez vos tenues femme enceinte

Ce qui fait une silhouette, c’est souvent le détail. Un joli paréo en guise de ceinture sur une robe en maille stretch, un sautoir élégant, un sac coordonné, autant de détails qui attireront le regard et feront oublier que voilà deux mois que vous vous promenez dans les trois mêmes tenues. Ceci étant, quand un vêtement de grossesse vous va bien, il ne faut pas hésiter à l’acheter dans deux coloris différents. Ce sont les accessoires qui les rendront méconnaissables l’un de l’autre. Quant aux chaussures, renoncez aux talons démesurés. Outre qu’ils vous feront mal au dos, ils peuvent provoquer une chute aux conséquences catastrophiques. Les talons plats ne sont pas conseillés non plus. Mieux vaut opter pour des talons de 3 à 5 cm et changer de chaussures tous les jours en jonglant avec deux ou trois paires de hauteurs différentes.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire