Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Un nouveau rappel de lait Candia Ă  destination des bĂ©bĂ©s

Un nouveau rappel de lait Candia à destination des bébés

Nouveau rappel de produits pour Candia. AprĂšs le retrait de lait entier et demi-Ă©crĂ©mĂ© destinĂ©s Ă  tous, c’est dĂ©sormais au tour du lait destinĂ© aux bĂ©bĂ©s de 20 Ă  36 mois. La prĂ©sence d’une bactĂ©rie susceptible de provoquer des problĂšmes digestifs serait en cause.

Quels produits ont été rappelés ?

Le lait en question est le lait Candia Baby Croissance 4, vendu en bouteille de 25 cl. Le numĂ©ro d’agrĂ©ment sanitaire est FR59-039-030 CE. Candia a tenu a prĂ©cisĂ© que les produits concernĂ©s ont uniquement Ă©tĂ© vendus dans la chaĂźne de magasin Casino. Ces bouteilles Ă©taient vendues par pack de 24, dont le numĂ©ro de code barre EAN est  3 533630 094608. Mais aussi individuellement, dans ce cas le code barre EAN est 3 533630 094592.

Le lot en question n°18206F, a Ă©tĂ© commercialisĂ© Ă  partir de la fin du mois d’aoĂ»t. La date limite de consommation est  21/01/29 F. Si vous en avez achetĂ©, la marque Candia conseille de rapporter les produits concernĂ©s directement au point de vente ou de contacter son service client au 09 87 87 00 45 (Appel non-surtaxĂ©). Seul les produits contenant les informations donnĂ©es ci-dessus sont concernĂ©s, si vous avez achetĂ© d’autres produits vendus par cette sociĂ©tĂ©, ils ne sont pas concernĂ©s par le rappel.

Les signes Ă  surveiller

Le lait Candia Baby Croissance 4 a Ă©tĂ© rappelĂ© suite Ă  la dĂ©tection de la prĂ©sence d’une entĂ©robactĂ©rie qui peut entraĂźner des troubles digestifs chez les jeunes consommateurs. Il est donc important si bĂ©bĂ© a consommĂ© ce produit de faire attention aux signes de contamination. La marque a fourni ces informations concernant les symptĂŽmes que pouvaient prĂ©senter les personnes qui auraient Ă©tĂ© infectĂ©es : « Nous invitions les parents des enfants qui auraient consommĂ© les produits mentionnĂ©s ci-dessus et qui prĂ©senteraient des troubles digestifs et/ou fiĂšvre, Ă  consulter leur mĂ©decin traitant en lui signalant cette consommation« .

À lire absolument