Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Une sage-femme sauve un bĂ©bĂ© nĂ© grand prĂ©maturĂ© en arrĂȘt cardiaque

Une sage-femme sauve un bĂ©bĂ© nĂ© grand prĂ©maturĂ© en arrĂȘt cardiaque

C‘est le 22 janvier dernier Ă  Nice au centre de protection maternelle et infantile de Lyautey, que Laurence Mabed, une sage femme, est intervenue pour sauver Ange, un bĂ©bĂ© de 3 mois nĂ© grand prĂ©maturĂ©. Selon le site internet du journal Var Matin, ce dernier Ă©tait en arrĂȘt respiratoire. AprĂšs avoir effectuĂ© un massage cardiaque, le petit a eu la vie sauve et Laurence Mabed a reçu la mĂ©daille d’honneur du dĂ©partement.

Selon France 3 RĂ©gion Nice, Audrey Biscini, la maman du petit Ange, se rendait au centre de protection maternelle et infantile de Lyautey, dans son quartier, pour une visite de puĂ©riculture. C’est une fois sur place qu’elle voit alors son fils devenir tout bleu. La sage-femme prĂ©sente Ă  ce moment-lĂ  est tout de suite intervenue pour pratiquer un massage cardiaque sur le petit. Laurence Mabed a effectuĂ© un massage cardiorespiratoire, tout en insufflant de l’air dans le nez de l’enfant pour le ventiler car « C’est par le nez que les nourrissons respirent », bouche fermĂ©e, a-t-elle expliquĂ© Ă  Var Matin. Ce qui lui a sauvĂ© la vie. Ange a ensuite Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© Ă  l’hĂŽpital de Lenval oĂč il est dĂ©sormais en soin respiratoire. Étant nĂ© prĂ©maturĂ©, il s’agissait de son troisiĂšme accident cardiaque.

C’est Eric Ciotti, le prĂ©sident du Conseil gĂ©nĂ©ral des Alpes-Maritime, qui a tenu Ă  fĂ©liciter l’Ă©quipe mĂ©dicale pour ce professionnalisme et Ă  remercier dignement Laurence Mabed en lui offrant la mĂ©daille d’honneur du dĂ©partement.

Selon les propos rapportĂ©s par le quotidien Nice Matin, Laurence Mabed, trĂšs Ă©mue par cette rĂ©compense, s’est exprimĂ©e : « Ce furent les quatre plus longues minutes de ma vie. Des rĂ©animations postnatales, j’en ai faites, mais pas dans ces conditions », raconte la sage-femme ». « Tout en lui faisant un massage cardiaque, je lui rĂ©pĂ©tais sans cesse « allez, bĂ©bĂ©, reviens ». Puis son cƓur est reparti, une fois, puis deux… C’Ă©tait gagnĂ© ».

Selon Var Matin, la maman, trĂšs Ă©mue Ă©galement a prĂ©cisĂ© : « Ă€ la fin de la semaine prochaine, mon fils quittera l’hĂŽpital. Mais avant de rentrer Ă  la maison, nous viendrons vous voir car vous toutes, maintenant, faites partie de notre famille. Pour Ange, vous ĂȘtes toutes ses tatas« .

Quant Ă  la mĂ©daille d’honneur, Laurence Mabed lui a trouvĂ© une belle place :  » Sur mon bureau, pour la partager avec toute l’Ă©quipe de la PMI ».

À lire absolument