Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Que font ces parents pour rendre hommage à François Hollande ?

A la Rochelle, un couple de parents d’origine malienne rend hommage à un personnage qu’il apprécie beaucoup en appelant leur fils…. ?

Le petit Hamadou Peûl né en 2014, porte en troisième et quatrième prénoms : François, Hollande. Les parents vouent en effet une véritable admiration au président la République française depuis l’intervention militaire au Mali, l’opération Serval qui avait pour but de soutenir les troupes maliennes cherchant à repousser une offensive des groupes armés islamistes.

Petit souci tout de même pour cette famille, puisque le service d’état-civil de la mairie de la Rochelle a préféré prévenir le procureur de la République. « En général, quand on a une difficulté avec un prénom, on informe les parents et on arrive à se mettre d’accord avec eux pour qu’ils reviennent sur leur décision », explique Gwenaëlle Yhuel, du service état-civil. Mais à ce jour, la mairie n’a obtenu aucune réponse du procureur de la République.

Des cas similaires

Le choix du prénom, un casse-tête, une responsabilité… Cela n’empêche pas certains parents d’avoir des idées plutôt originales pour les prénoms de leurs tout-petits. On se rappelle de l’affaire Mégane Renaud par exemple.


D’autres parents comme notre couple cité plus haut ont aussi rendu hommage à des personnalités qu’ils apprécient particulièrement en appelant leurs enfants du même prénom ou nom. En 2013, c’est une petite Rihanna qui est née à Brazey-en-Plaine près de Dijon. Les parents avaient déjà appelé leur première fille, Djaysie pour rendre hommage au rappeur américain Jay Z.

Depuis 1993, l’officier de l’état-civil ne peut refuser les prénoms choisis par les parents sauf s’il estime que le prénom est de nature à porter préjudice à l’enfant. Il peut, dans ce cas, saisir le procureur de la République. Si à son tour, ce dernier juge le prénom contraire à la loi, il fait appel au magistrat qui saisit le juge aux affaires familiales. C’est lui qui a le dernier mot et qui peut donc s’opposer au prénom et ordonné sa suppression.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire