Quand papa vous soutient à fond dans l’allaitement

Faire le choix d’allaiter bébé est une décision importante pour une future maman. Si donner le sein vous apporte beaucoup de bonheur, et c’est tant mieux, tout le monde ne partage pas toujours le même avis. Remarques, questions et désaccords, la famille comme les amis vont vous questionner sur votre choix, alors heureusement que Chéri est là pour vous soutenir !

 

Vous avez choisi d’allaiter ou d’arrêter d’allaiter, peu importe, l’important pour lui c’est que vous et bébé alliez bien, et il vous le prouve. Petites attentions ou prise en main totale du processus, certains papas ont choisi d’aider leur femme à aller jusqu’au bout du processus d’allaitement, ou pas si elles ne veulent plus ! Ils ont été le soutien le plus important dans cette démarche. Des mamans témoignent.
1. Il m’a dit qu’il m’aimerait quoique je choisisse et que la décision m’appartenait entièrement. Il me supporterait que j’allaite ou non. S’il s’avérait que l’allaitement n’était pas fait pour moi, il n’aurait pas à tergiverser sur ma décision.

 

2. Il a entouré mon corps d’oreillers et il m’a nourrie presque uniquement de gâteaux au chocolat !

 

3. Il m’a acheté de la Guiness (sans alcool bien sûr !) quand je ne produisais pas assez de lait. Il voulait absolument m’aider à aller jusqu’au bout de l’allaitement, il le voulait peut-être même plus que moi !

 

4. Il a lu un tas de livres sur l’allaitement maternel. C’est lui qui, dès la naissance, a demandé aux infirmières une consultation en lactation. Puis il a surveillé mon alimentation pour m’aider à ce que le lait ne tarisse pas.

 

5. Il a conduit deux heures jusque dans un autre État pour que j’achète une tireuse à lait. Nos magasins locaux n’en possédaient pas.

 

6. Il s’est battu pour moi contre l’avis de sa mère. Elle n’était pas d’accord avec les choix que j’avais fait sur l’allaitement et la situation devenait tendue. Il ne m’a jamais laissée tomber.

 

7. Devant ses amis, il fait tout pour que le moment de l’allaitement ne soit pas gênant. Il s’assoit à côté de moi lorsque j’allaite, ainsi, personne n’ose rien dire. Je sais que certains lui en ont parlé en privé, ils étaient mal à l’aise. Il a répondu à toutes leurs questions pour moi.

 


8. Les premières semaines, il s’est transformé en un super changeur de couches nocturnes. Puis il m’amenait bébé. C’est toute l’aide dont j’avais besoin.

 

9. Dès que ma poitrine était un peu abîmée, il courait à la pharmacie m’acheter un nouveau pot de crème.

 

10. Il a engueulé des personnes anti-allaitement qui essayaient de me faire quitter le parc où nous étions.

 

11. Après mes deux premiers petits bouts, j’ai eu quelques engorgements. Il m’a beaucoup aidé à coups de massages et de compresses chaudes.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire