Margarita Louis-Dreyfus enceinte : quels sont les risques d’une grossesse tardive ?

Lundi 4 janvier 2016, la société Louis Dreyfus Commodities annonçait que Margarita Louis-Dreyfus, l’actionnaire majoritaire du club de football l’Olympique de Marseille, était enceinte de jumelles. A 53 ans, la femme d’affaires est une future maman dont la grossesse est « ultra tardive », et présente donc des risques pour sa santé, et celle de ces futures filles.

Un risque de fausse couche

Plus la femme vieillit, et plus elle sera amenée à faire des fausses couches, en cas de grossesse. Interviewée par le site Sciences et Avenir, le Dr Joëlle Belaisch-Allart, chef du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital de Sèvres mais également vice-présidente du Collège national des gynécologues et obstétriciens de France a analysé le cas de grossesse ultra tardive (qualifié ainsi par les experts pour les femmes enceintes de plus de 50 ans) : « Le premier écueil des grossesses après la quarantaine est leur taux élevé de fausses couches : 33,8 % à partir de 40 ans et 53,2 % après 45 ans, contre 11,7 % entre 30 et 34 ans et 17,7 % entre 35 et 39 ans. »

Mais ce n’est pas tout, une grossesse ultra tardive peut entraîner de la pré-éclampsie, du diabète gestationnel, des troubles cardiaques, un dysfonctionnement thyroïdien mais aussi de l’hypertension artérielle. Le médecin le confirme : « Les études sont unanimes, toutes ces pathologies sont plus fréquentes chez les femmes de 40 ans et plus ».

Un risque d’accoucher prématurément

Egalement, plus l’âge de la femme enceinte est élevé, et plus bébé naîtra prématurément, notamment si la future maman a plus de 40 ans. Le Dr Joëlle Belaisch-Allart explique alors : « La proportion de prématurés passe de 5,7 % avant 35 ans à 8,2 % après 40 ans, cette prématurité étant en partie d’indication médicale, c’est-à-dire due à une décision obstétricale d’interrompre la grossesse pour raison maternelle ou fœtale ».


Des grossesses qui se font de plus en plus tard

En France, à la fin des années 1960, les femmes attendaient leur premier enfant à l’âge de 24 ans. A présent, une première grossesse se réalise à l’âge de 28 ans, notamment en raison d’études qui se terminent tard. Et environ 3% des femmes qui mettent au monde un enfant ont plus de 40 ans, soit deux fois plus que vingt ans auparavant.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire