Et si les papas pouvaient allaiter ?

C’est peut-être une chose qui a déjà traversé l’esprit de plusieurs papas. On le sait, les hommes peuvent parfois se sentir à l’écart, que ce soit pendant la grossesse, l’accouchement, ou après. Une étudiante britannique de 24 ans, Marie-Claire Springham, a mis au point un kit d’allaitement, qui permettrait aux pères d’allaiter leurs enfants, tout comme les mamans.

Égaux dans l’allaitement ?

Les parents sont de plus en plus égaux de nos jours, quand il s’agit de s’occuper de leurs enfants. Bien sûr, on est encore loin de l’égalité totale, mais nous ne pouvons rien contre Mère Nature. Ce sont toujours les femmes qui tombent enceinte et donnent la vie. Cependant, une jeune étudiante en conception de produits, désireuse d’apporter plus d’égalité entre homme et femme, a mis au point un prototype qui permettrait aux papas d’allaiter leurs bébés, tout comme les mamans.

Pour son kit d’allaitement, Marie-Claire Springham a reçu un prix au “Meaning-Centred Design Awards” 2018 de Londres.

Comment fonctionne ce kit ?

C’est là que ce prototype fait débat, car il consiste en un traitement hormonal. Il comprend de la progestérone qui a pour but de développer les glandes mammaires atrophiées des hommes (C’est une hormone sexuelle féminine, qui peut être utilisée pour différents type de contraception). Le futur papa devrait en prendre une fois par jour dès le début de la grossesse.

Puis, six semaines avant le terme, une autre hormone serait prescrite aux futurs papas : la dompéridone. Cette hormone augmente la sécrétion de prolactine (hormone de la lactation) par le biais de son action sur la dopamine. Il faudrait accompagner ce cocktail hormonal de séances de “pompage” du sein, favorisant les montées de lait chez les hommes.

Ce traitement permettrait donc aux hommes d’allaiter eux-mêmes leurs bébés et de soulager ainsi un peu les mamans, qui peuvent passer des milliers d’heures à allaiter pour un seul enfant !

Des avis mitigés

Le fait que Marie-Claire Springham ait reçu un prix pour son prototype, montre bien que son travail est pris au sérieux. Cependant, certains médecins s’inquiètent des dangers d’un traitement hormonal pour les hommes. En effet, la progestérone peut faire gonfler les seins du papa jusqu’à un bonnet B, même si cela ne serait pas éternel, évidemment.


Les autres effets secondaires de ce traitement, seraient ceux que connaissent les femmes sous pilule ou toute autre contraception hormonale.

Quoiqu’il en soit, la jeune britannique espère que son kit d’allaitement sera au point d’ici cinq ans. Cela laisse un peu de temps aux papas de réfléchir à la question.

Retrouvez ci-dessous l’interview (en anglais), de Marie-Claire Springham chez Good Morning Britain.