Enceinte, d’où viennent les petits problèmes d’orientation ?

Enceinte, vous vous sentez parfois un peu désorientée ? Eh bien, ne cherchez plus ce qui vous arrive, ce sont vos hormones qui vous jouent des tours… Une étude publiée dans la revue Neurobiology of Learning and Memory suggère que les zones du cerveau affectées à l’orientation seraient plus petites au cours du dernier mois de la grossesse. Cela affecterait la capacité à vous déplacer et signifie que vous seriez alors plus susceptibles de vous tromper de trajet ou de vous perdre.

L’œstrogène mis en cause

Les œstrogènes sont pointés du doigt, car ils sont présents en très grand nombre pendant la grossesse. Le Dr Nina Lisofsky, directrice des recherches, déclare : « L’œstrogène agit sur différentes régions du cerveau et donc les influences hormonales pendant la grossesse pourraient être liées à un changement neuronal. » Au cours de leurs recherches, les scientifiques ont démontré que les femmes enceintes étaient moins précises lors de leurs déplacements que celles qui ne l’étaient pas.

Les scanners réalisés sur le cerveau des futures mamans ont montré que la taille de la partie appelée le putamen, qui est en charge de l’apprentissage, rétrécit au cours de la grossesse. De plus, la chercheuse affirme que de « nombreuses régions du cerveau des futures mamans ont tendance à changer de forme pendant la grossesse« .

Rassurez-vous, les différences de comportement observées sont relativement subtiles, elles ne compromettent pas pour autant le quotidien de la femme enceinte. Cependant, certaines tâches qui s’appliquent à la direction pourraient être plus difficiles. Une bonne excuse pour lever le pied et solliciter chéri, non ?


 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire