Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Certaines cellules immunitaires « apprennent » des grossesses antérieures

rester sexy enceinte-neuf mois

C’est le résultat d’une vaste étude menée pendant 6 ans par des chercheurs israéliens : certaines cellules immunitaires présentes dans la muqueuse utérine seraient capables « d’apprendre » des grossesses antérieures. Cela expliquerait que les autres grossesses se passent mieux ! Ces résultats pourraient aboutir à des traitements permettant d’améliorer également les premières grossesses difficiles.

Les cellules « natural killer » peuvent faire en sorte que les grossesses se passent mieux

La première grossesse est souvent plus compliquée que les suivantes. Désormais des chercheurs semblent pouvoir expliquer une partie du phénomène. Une équipe scientifique israélienne a en effet publié récemment les résultats d’une étude portant sur plus de 450 femmes enceintes. Les cellules « natural killer » dites NK, sont des cellules immunitaires chargées de défendre l’organisme conte les pathogènes. Pendant la grossesse ces cellules se trouvent en abondance au niveau de la caduque la muqueuse utérine (en rapport avec le placenta). Les cellules natural killer sont chargées de protéger l’embryon mais aussi de faciliter son développement. Les chercheurs ont pu remarquer que ces cellules étaient très présentes pendant la grossesse mais ils ont découvert une autre caractéristique. Ces cellules semblent aider à l’implantation du placenta et semblent posséder une mémoire des grossesses antérieures. Ainsi, elles permettent une meilleure implantation lors des grossesses suivantes. Ces résultats montrent ainsi que le risque de certaines pathologies comme par exemple la pré-éclampsie diminue au fur et à mesure des grossesses grâce au travail des cellules « natural killer ». Ces cellules que les chercheurs ont nommé Pregnancy Trained Decidual Natural Killer Cells pourraient donc jouer un rôle essentiel dans la prévention de nombreuses pathologies liées à la grossesse. C’est en comprenant le fonctionnement de ces cellules que les scientifiques pourraient mettre au point un traitement pour aider les premières grossesses considérées comme à risque.

Chaque grossesse est différente

Les résultats de cette étude ne doivent pas faire oublier que chaque grossesse est différente ! Ne culpabilisez pas parce que votre grossesse se passe mieux ou moins qu’une précédente, on ne peut pas comparer. Le principal est d’éviter tout stresse et de ne jamais hésiter à poser toutes les questions qui vous passent par la tête à votre sage-femme ou votre gynécologue !

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire