En train de lire
Moi, si j’étais un futur papa

Moi, si j’étais un futur papa

C’est un peu bizarre, pendant une grossesse, on fixe toute notre attention sur la maman (ce qui peut devenir lourd pour moi, pour elle, pour nous à la longue..) et le papa dans l’histoire ? Qu’est-ce qui se passerait si moi, j’étais à la place du futur papa pendant neuf mois ? Vous y avez déjà pensé les filles vous aussi ?

 

Comment il vit tout ça ?

Il y a toute sorte de futurs papas. Des sereins, des stressés, des excités, des attentifs, des passifs, des impliqués, des absents, des attentionnés…. Dans un voyage en absurdité (Michel Sardou si tu me lis…), j’ai imaginé comment je pourrais être, si moi, j’étais un futur papa.. Un papa et homme parfait cela va de soi !

Tout d’abord, je n’ai pas peur. Tel Charles Ingalls (référence en la matière) je bombe le torse et prends les choses en main pour que ma femme (Caroline ndlr) et ma future progéniture ne manquent de rien (en gros je vais aller couper dix fois plus de bois).


Ensuite, je suis un homme aux petits soins pour ma moitié. Qu’elle me demande de lui apporter une pomme, une tarte au maroilles ou un kebab à trois heures du matin….ce que madame veut, madame aura !

Point primordial (tu ne me contrediras pas je suis sûre) jamais, non jamais je ne la contrarie !

Je prépare la chambre de bébé, en confectionnant amoureusement moi-même son lit (Charles sort de ce corps) point de meubles en kit… Cet enfant aura un berceau construit à la sueur du front de son papa.

Je suis tous les cours de préparation à l’accouchement assidument. Pas question de tomber dans les pommes le jour J. Je vais apprendre à gérer ma respiration et à pousser comme il faut (on ne sait jamais, s’il faut que je prenne le relais).


Je dois dire tous les jours à ma femme qu’elle est belle même avec ses 20 kilos en plus et je dois le penser.

Je ne propose pas des prénoms issus de films ou de séries tel Godefroy, Hermione ou Chandeleur.

Je me mets à écouter les albums de Renaud afin de pouvoir chanter mon amour à mon môme comme si elles étaient de moi.

Je suis un homme secrètement jaloux de ne pas pouvoir sentir le bébé bouger en moi, comme elle…


Voir Aussi

Je fais vérifier ma voiture à chaque trimestre pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour J.

J’arrête les jeux vidéo, les soirées foot et compagnie pour me plonger dans des livres sur la paternité et le site Neuf Mois deviendra mon meilleur ami.

Enfin je me prépare mentalement, je vais devenir papa, ce petit bout aura besoin de moi. Elle va avoir besoin de mon soutien avant, pendant et après l’accouchement. J’ai peur en fait de ce chamboulement, qu’on ne s’aime plus comme avant… alors que je voudrais déjà éperdument ce bébé avant même sa naissance.

 

www.mamandismoi.wordpress.com

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire