Bébé non désiré : le rôle du père

Pour certains hommes, la paternité est un véritable projet de vie. Votre compagnon n’est malheureusement pas de ceux-là. L’idée d’avoir un bébé ne l’a même pas effleuré : c’est d’ailleurs encore lui l’enfant dans votre couple. Et il entend bien le rester encore quelques temps ! Mais parfois la vie ne suit pas le programme voulu. Rupture de préservatif, oubli de pilule ? Qu’importe, vous voilà enceinte. Et monsieur dans tout ça ?

Réaction du futur papa

Avouez-le, ce bébé non désiré , vous en êtes finalement très heureuse. Votre homme quant à lui est plutôt… Déphasé, dépassé, éberlué, stupéfait, et tout un tas d’autres mots en « é » ! Ne lui en voulez pas, votre cher et tendre doit être traversé par des émotions auxquelles il n’était pas préparé. C’est sa vie entière qui risque d’être bouleversée par la suite des événements, normal qu’il ne ferme pas l’œil de la nuit ! Après le choc vient le temps de la réaction. Car ce n’est pas le tout mais cette grossesse suit son cours et il faut prendre une décision !

Bébé non désiré, une réflexion de couple

Tout est plus facile si vous êtes d’accord sur le choix à faire : « pas d’enfant tout de suite » ou au contraire « finalement ça tombe bien ! ». Mais quand l’un veut assumer le bébé et l’autre pas, tout se complique ! Comment choisir ? Qui prend la décision finale ? Car si vous portez ce bébé dans votre chair, votre compagnon lui aussi verra sa vie entière changée par cette arrivée, il a donc son mot à dire… Si vous ne tenez pas compte de son avis, votre couple risque de pâtir de cette décision voire de ne pas supporter le choc.

Garder ce bébé non désiré ou pas ?


Si vous décidez de garder votre enfant en dépit des objections émises par votre conjoint, il vous faudra sans doute l’élever seule… Votre compagnon vous pardonnera sans doute difficilement d’avoir passé outre son avis. S’il n’est pas prêt, ne le forcez surtout pas ! Votre amoureux risquerait de filer en douce après la naissance du bébé, ce qui serait encore pire ! Par amour pour leur compagnon, certaines femmes prennent la décision d’avorter et le regrettent toute leur vie. Si vous voulez cet enfant, assumez-le seule. Cela sera sans doute difficile, mais pas impossible. Faites-vous aider par votre famille, vos amis, ou des associations de mères célibataires. Rien ne vaut l’entraide !

Un bonheur possible

Ne soyons pas pessimiste. Parfois tout s’arrange et dans quelques mois vous vous retrouverez à trois, un sourire béat aux lèvres. Même si bébé n’était pas attendu, cela n’empêchera en aucun cas votre ami d’être un bon père et d’aimer son enfant autant que s’il l’avait souhaité ! L’amour parental ne s’explique pas et Jules risque de succomber devant votre bidon qui s’arrondit, puis devant les petits gazouillis de votre ange ! Votre maternité sera peut-être même une révélation pour votre homme, qui deviendra un super papa ! Et pourquoi pas le début d’une grande famille. Qui dit qu’il ne voudra pas un deuxième puis un troisième enfant ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire