Le diabète : à surveiller !

Sur l’ensemble des grossesses, on découvre que 4 % des femmes enceintes souffrent de diabète. Et si la maladie n’est pas contrôlée, elle peut avoir des conséquences assez fâcheuses sur votre grossesse, voire même sur votre accouchement.

Le diabète des femmes enceintes

Le diabète concerne tout le monde et les femmes enceintes ne sont pas en reste. Toutes les femmes, de tous les âges, peuvent être concernées, et pas seulement celles sujettes au diabète en temps normal comme on pourrait le croire. Heureusement, toutes ne seront pas atteintes : seuls 4 % d’entre elles développeront un diabète gestationnel. A cause de la hausse du taux d’hormones liées à la grossesse chez certaines, le pancréas fonctionne plus lentement. C’est de cette manière que le surplus de sucre peut causer le diabète. D’habitude, cette hausse se produit vers la fin du deuxième trimestre et disparaît généralement après l’accouchement. Il n’y a pas vraiment de symptômes concernant l’apparition du diabète. Cependant, si pendant votre grossesse vous ressentez une fatigue fréquente, que vous éprouvez tout le temps le besoin de boire et avez des démangeaisons au niveau du sexe, il serait bon d’en parler à votre médecin.

Les conséquences du diabète sur la grossesse

Le diabète pendant la grossesse n’est pas sans conséquences pour votre bébé. Il peut entraîner un accouchement prématuré parce qu’un taux élevé de sucre dans le sang augmente la quantité de liquide amniotique. Si votre taux de glucose n’est pas stabilisé, votre bébé sera gros et un accouchement par césarienne ne pourra être évité. A la naissance, votre enfant peut aussi souffrir de jaunisse et avoir une carence en calcium dans le sang. Idem pour le diabète pré-gestationnel : un suivi médical et un régime adéquat sont préconisés.


Surveillez votre alimentation !

Afin de mieux vivre votre grossesse bien que vous ayez du diabète, il vous faut surveiller de très près ce que vous mangez. Veillez aussi à avoir une activité physique, à bien vous reposer et à contrôler les prises de sucre. Votre médecin vous aidera à établir un plan d’alimentation personnalisé qui vous éclairera sur ce qui est sain de manger. En général, ces quelques précautions suffisent à stabiliser votre taux de glycémie. Si malgré ce régime, le taux de sucre dans votre sang reste élevé, votre médecin vous prescrira alors des injections d’insuline. Toutes les femmes ne souffrent pas de diabète pendant leur grossesse. Mais dans tous les cas, mieux vaut prévenir… Il suffit d’adopter une bonne hygiène de vie, d’éviter de prendre un surplus de poids et de faire un peu d’exercice. Les femmes les plus exposées sont celles qui sont âgées de plus de 35 ans et qui ont, dans leur famille, des diabétiques.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire