Neufmois.fr » Ma Grossesse » GĂ©rer les inconvĂ©nients de la grossesse

Gérer les inconvénients de la grossesse

DĂšs le dĂ©but du sixiĂšme mois , les petits inconvĂ©nients d’une grossesse commencent Ă  se faire plus prĂ©sents. C’est le moment d’apprendre Ă  vous asseoir, Ă  vous relever et Ă  soulever les objets lourds en gardant le dos bien droit.

La grossesse a ses inconvénients

Le poids de l’enfant se fait beaucoup sentir en fin de journée, entraînant fatigue et petites douleurs. Il faut souvent y ajouter des brûlures d’estomac et un sommeil difficile avec, en plus, quelques maux de reins et de dos.

Enceinte, prenez soin de votre posture, de vos muscles et de votre sommeil

Ces derniers tiennent souvent à la cambrure de la colonne vertébrale. Aussi, à partir de maintenant, il vous faut éviter de rester debout trop longtemps, apprendre à vous asseoir, à vous relever et à soulever les objets lourds en gardant le dos bien droit, c’est-à-dire en pliant les genoux et non la colonne vertébrale ! Il s’agit aussi de renforcer vos muscles, par exemple avec une ou deux séances de natation par semaine en piscine chaude – brasse indienne et nage sur le dos de préférence à la brasse. Vous pouvez également, dans certains cas, porter une ceinture de grossesse. Pour lutter contre l’insomnie, classique chez la femme enceinte, prenez un bain chaud juste avant de vous coucher, buvez des tisanes de tilleul ou de fleur d’oranger. Ce n’est que si vous dormez très peu et très mal que votre médecin pourra vous prescrire, éventuellement, un somnifère léger – n’en prenez pas sans prescription. Les brûlures d’estomac et de l’œsophage sont très fréquentes car la valve de fermeture du haut de l’estomac est distendue et laisse passer les sucs gastriques. Il faut éviter de vous pencher en avant ou de vous allonger juste après le repas et, la nuit, de dormir sur deux oreillers. Et, surtout, évitez maintenant les plats longs à digérer ou trop gras, et l’alcool bien sûr, mais aussi les boissons gazeuses.

Apprenez à respirer et anticipez la préparation à l’accouchement

En fait, la préparation à l’accouchement doit commencer dès maintenant. Vous devez pratiquer certains exercices physiques, notamment en vue d’acquérir les réflexes respiratoires qui vont beaucoup vous aider. Ces exercices sont de trois sortes : apprendre différents rythmes de respiration en fonction des phases du travail – dilatation du col, expulsion, délivrance ; assouplir et entraîner les muscles qu’il faudra contrôler ; apprendre à vous détendre entre deux contractions. De plus, ces séances, au cours desquelles vous rencontrez la sage-femme, vont contribuer à vous mettre en confiance. Vous reprendrez à la maison les exercices chaque jour. Au début, vous ne les ferez qu’une ou deux fois puis, progressivement, vous leur consacrerez une dizaine de minutes par jour.
 

À lire absolument

Laisser un commentaire