Réserve ovarienne

Qu’est-ce que la réserve ovarienne ?

La réserve ovarienne correspond au stock d’ovocytes défini et non renouvelable que les femmes ont dès leur naissance et qui peut donner des ovules de bonne qualité. Mais quels facteurs influencent cette dernière ?

Comment fluctue t-elle ?

Au fil des années, le stock d’ovocytes diminue. Les chances de concevoir diminuent alors sérieusement :  dès 35 ans, la baisse de la fertilité est sensible. Ceci étant, une femme jeune peut avoir une réserve ovarienne anormalement basse pour son âge, sans qu’il n’y ait réellement d’explication à sa situation. Le tabac l’influence aussi énormément ainsi que le poids : en effet, maigreur extrême, surpoids ou obésité impacte la fertilité.

Comment l’estime-t-on ?

En cas de difficulté à concevoir un enfant, la réserve ovarienne va être évaluée dans le cadre d’une prise en charge d’Aide Médicale à la Procréation. Cette appréciation de la réserve ovarienne permet de lever partiellement le doute sur l’efficacité ou non d’un traitement de l’infertilité, notamment la stimulation ovarienne, et d’envisager le dosage adéquat pour cette stimulation.

Parmi les examens envisagés, des dosages hormonaux par prise de sang à J-3 jours du cycle menstruel (ou entre le 2ème et le 4eme jour du cycle menstruel). Les taux relevés sur trois hormones (FSH, 17 bêta oestradiol et AMH) permettent de poser un diagnostic sur les chances de réussite d’une stimulation ovarienne. Un taux élevé de FSH pose un mauvais pronostic, un taux trop bas ou trop haut de 17 Bêta oestradiol n’est pas non plus encourageant mais un taux normal de AMH permet d’espérer une réponse satisfaisante à la stimulation ovarienne.

Une échographie endovaginale permet aussi de faire le compte des follicules antarux présents à J-3 e : une cohorte folliculaire < 10 voire < 5 follicules n’est pas bon signe. La taille des follicules antraux est également prise en compte : entre 5 et 10 mm à J-3, c’est encourageant surtout si cela s’accompagne d’un volume ovarien normal, la conjonction des deux critères permet d’estimer que la réserve ovarienne est suffisante.

Un peu de lecture

Infertilité

Voir Aussi

Comment se pratique le don d’ovocytes ?


Infertilité liée à l’âge : faut-il faire congeler ses ovocytes par précaution ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire