Kyste

Qu’est-ce qu’un kyste ?

Susceptible de se dĂ©velopper dans n’importe quel organe, un kyste est une cavitĂ© contenant une substance, le plus souvent liquide. La trĂšs grande majoritĂ© des kystes est bĂ©nigne et donc non cancĂ©reuse mais il se peut que ces kystes viennent se loger notamment sur les ovaires de la femme ou Ă  l’entrĂ©e du vagin et ainsi nĂ©cessiter une consultation mĂ©dicale.

Pourquoi il faut se renseigner sur les kystes ?

Le kyste peut se manifester sous plusieurs formes. Le premier d’entre eux est celui de la glande de Bartholin qui est une forme de kyste retrouvĂ© chez la femme, se manifestant par des tiraillements dĂ©sagrĂ©ables au niveau de l’entrĂ©e du vagin. Le kyste de la glande de Bartholin est sans gravitĂ© et peut toucher les femmes Ă  n’importe quel Ăąge.

Le kyste Ă  l’ovaire, quant Ă  lui, est celui dont les femmes sont le plus souvent atteintes. C’est un problĂšme mĂ©dical Ă  prendre au sĂ©rieux. Environ 5% des femmes sont atteintes au cours de leur vie. MĂȘme si la plupart d’entre eux sont sans gravitĂ©, il est important de se faire suivre par un gynĂ©cologue qui rĂ©alisera une Ă©chographie pelvienne afin de dĂ©terminer la grosseur de la tumeur.

Il existe Ă©galement des kystes sur le col de l’utĂ©rus qui sont trĂšs courant aprĂšs l’accouchement ou aprĂšs un dĂ©but de mĂ©nopause car la paroi utĂ©rine devient plus mince avec l’ñge. Il n’y a quasiment aucun symptĂŽme Ă  dĂ©tecter et il ne reprĂ©sente lui non plus aucun risque pour la santĂ© de la femme. Il en va de mĂȘme pour le kyste au sein, trĂšs facilement dĂ©tectable, qui ne signifie pas forcĂ©ment un cancer du sein.


En savoir plus sur le kyste

Il est important de mettre l’accent sur le kyste Ă  l’ovaire car celui-ci est le plus courant chez la femme. D’ailleurs, il en existe deux sortes : les kystes fonctionnels et les kystes organiques. Les kystes fonctionnels surviennent toujours lors de la pĂ©riode d’ovulation et disparaissent en gĂ©nĂ©ral spontanĂ©ment. Les kystes organiques, eux, peuvent survenir Ă  tout moment et doivent ĂȘtre retirĂ©s s’ils sont trop volumineux. En effet, ils peuvent dĂ©truire l’ovaire ou provoquer des douleurs non nĂ©gligeables. La grosseur est d’ailleurs dĂ©tectĂ©e lors de la premiĂšre Ă©chographie, au dĂ©but de la grossesse. NĂ©anmoins, si l’on s’aperçoit du kyste au-delĂ  du premier trimestre, il faudra attendre aprĂšs l’accouchement pour le supprimer.

Un peu de lecture

Tout le détail sur les kystes fonctionnels


À lire absolument