Epilation enceinte : quel est le bon plan ?

Pendant la grossesse, le système pileux est en mode pilote automatique ! Si certaines chanceuses vont voir leurs poils plus fins et repousser moins vite, la plupart des femmes enceintes auront plutôt le déplaisir de voir pousser plus vite des poils plus denses et plus foncés. La faute aux hormones qui nous permettent aussi d’avoir une si belle chevelure pendant la grossesse. Quand on est enceinte, la peau est plus fragile alors comment peut on faire pour lutter contre ces poils indésirables efficacement et sans danger ? Passage en revue des meilleures stratégies !

Le rasoir : efficace, rapide mais attention aux coupures et aux irritations !

Le rasoir est pratique, efficace et rapide d’utilisation. Son désavantage réside dans le fait que la repousse du poil est rapide et plutôt drue donc cela oblige à l’utiliser très régulièrement. Mais le rasoir a aussi tendance à irriter la peau et peut provoquer des micro-coupures. Ainsi faire le maillot avec le rasoir n’est pas forcément une bonne idée.

L’épilateur : attention aux rougeurs !

L’épilateur électrique peut être un bon compromis entre le rasoir et la cire, mais attention il peut parfois irriter la peau et générer des poils incarnés. Il vaut donc mieux préférer son utilisation pour les jambes.

La cire chaude à éviter

Si la cire est une des meilleures méthodes d’épilation, elle peut aussi être contre-indiquée quand elle est utilisée chaude. En effet, le système circulatoire est très fragile quand on est enceinte et l’emploi de la cire chaude risque de favoriser les problèmes veineux. En revanche, pour la cire froide ou tiède il n’y a aucun problème pour le système circulatoire.

Enceinte il vaut mieux éviter les produits décolorants ou les crèmes dépilatoires

Pourquoi ? Pour deux raisons simples .Tout d’abord car ces crèmes peuvent contenir des produits toxiques qui ne sont pas recommandés quand on est enceinte. De plus, ces produits peuvent provoquer des allergies ou des réactions cutanées car la peau réagit différemment pendant la grossesse. Si vous souhaitez tout de même en utiliser, pas de panique, certains produits peuvent être utilisés, veillez donc à bien les choisir (en vous rendant par exemple sur le site UFC Que choisir). Deuxième raison, ces produits contiennent souvent des parfums forts qui peuvent vous déclencher des nausées, si vous souhaitez tout de même les utiliser, n’oubliez pas de bien aérer votre pièce.

A l’institut, c’est meilleur qu’à la maison ?

Pas forcément et ce choix est propre à chacune d’entre nous ! Il vaut mieux éviter si c’est votre toute première fois à l’institut, car on ne sait pas comment votre peau peut réagir, mais si vous êtes une habituée et que les produits sont adaptées aucun problème ! D’autant qu’enceinte, il est parfois difficile d’avoir accès à certains endroits alors il vaut mieux se faire aider !!!!


Et le laser ?

Le laser est très efficace dans la lutte contre les poils mais il est contre-indiqué pendant toute la durée de la grossesse.

Et le pubis, on fait comment ?

Vaste question même si pendant longtemps on a pensé que c’était un passage obligé alors qu’en fait ce n’est pas du tout le cas ! L’inverse serait plutôt d’actualité : les études scientifiques récentes ont montré que les poils pubiens jouaient un rôle de rempart très important contre les micro-organismes. Il vaut mieux éviter tout rasage ou épilation avant d’accoucher. En effet, l’emploi de la cire ou du rasage peuvent causer des abrasions voire des micro-coupures qui peuvent favoriser les infections. Il vaut donc mieux oublier pour un temps l’épilation. Si vous devez subir une césarienne, la encore tout sera pris en charge dans le service donc inutile de prendre les devants et risque de se blesser.

Dans tous les cas, parlez en à votre gynécologue ou votre sage-femme et n’oubliez pas que l’essentiel est que vous soyez à l’aise !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire