Les cheveux sont sous l’influence des hormones de grossesse

Pendant la grossesse, vos cheveux sont dopés par vos hormones et sont en très bonne santé. Vous pouvez alors en profiter pour afficher une chevelure magnifique de femme enceinte.

Mais attention, après l’accouchement vos hormones chutent, et vos cheveux avec ! Voici quelques conseils pour prendre soin de vos cheveux pendant et après la grossesse.

La grossesse : l’apogée des cheveux !

Vos hormones sont vos meilleures alliées en la matière. Votre chevelure fait des ravages et vous restez plus longtemps que d’habitude devant les vitrines pour être bien sûr que vous en êtes l’heureuse propriétaire ! Soyeux, vigoureux et brillants, ils n’ont jamais été aussi en forme. Dans cet état de grâce, n’oubliez pas d’utiliser un shampoing adapté à la nature de vos cheveux.

Pour les nourrir, optez une à deux fois par semaine pour un baume ou une crème nourrissante. Pour les adeptes de la teinture, choisissez des produits doux, naturel et aux plantes. Ils attaquent moins le cheveux.

Après l’accouchement : c’est la chute des cheveux

L’effet dopant des hormones diminue très rapidement après la grossesse. Une chute de cheveux n’est pas à exclure. Attention il ne s’agit pas pour autant de passer de la chevelure de Barbie à celle de Kojak! Un cheveu met entre deux et six mois pour tomber. En réalité vous perdez les cheveux qui auraient du tomber pendant votre grossesse.

Si la chute des cheveux est purement réactionnelle, des compléments vitaminés, et particulièrement le fer, peuvent être efficaces ainsi que l’utilisation d’un shampoing anti-chute enrichi en vitamine B. Des traitements de fond comme les applications de Minoxidil 2% ou les injections de Bépanthène ou de Biotine sont également à envisager.

Généralement le gynécologue et le dermatologue définissent conjointement le traitement à appliquer en tenant compte de votre quotidien après l’accouchement. L’allaitement est par exemple un facteur déterminant dans le traitement.


Les régimes alimentaires nuisent à la santé de vos cheveux

Ils favorisent également la chute des cheveux. Il vaut mieux ne pas s’infliger de menus trop stricts et préférer une alimentation équilibrée. Les coups de blues ne sont pas non plus anodins.

Fatigue, stress et moral en berne ont une influence nocive sur les cheveux. Le remède peut se retrouver dans le sommeil. Enfin, rien ne vous empêche de continuer à faire des soins beauté pendant le congé maternité. Une après-midi dans un salon de coiffure pour apprendre les bons gestes quotidiens peut être la solution.

Massage du cuir chevelu et séchage doux auront raison de vos angoisses. De quoi rentrer requinquée et prête à devenir une pro dans votre salle de bain !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire